Saint-Junien : pourquoi et comment sauver la mégisserie Colombier ?

© Gwendolina Duval - France 3 Limousin
© Gwendolina Duval - France 3 Limousin

La mégisserie Colombier à Saint-Junien vit peut-être ses dernières heures. En ce mois d'avril 2017 c'est une situation d'urgence pour l'entreprise. La maison historique doit trouver un investisseur avant l'été. 

Par Hélène Abalo - Gwendolina Duval

A Saint-Junien en Haute-Vienne, cité du cuir, l'avenir de la mégisserie Colombier est incertain depuis 2015.... Créée en 1925, l'entreprise familiale placée en liquidation judiciaire attend toujours un repreneur. Faute de candidats, le tribunal de commerce de Limoges vient d'accorder un nouveau sursis. Il faut faire vite. 

L'entreprise défend un savoir-faire quasi unique sur le territoire et des techniques ancestrales. Le cuir passe par des dizaines d'étapes et de machines pour lui donner sa forme, sa couleur et sa texture.

Il nous faudrait un groupe industriel ou une marque qui ait confiance en notre savoir-faire industriel, qui veuille reprendre et développer l'activité avec nous

Pour Arnaud Colombier, le directeur de la mégisserie Colombier, c'est un cri du coeur. 

Pour se vendre, l'entreprise a des arguments. Elle traite chaque année près de 200 000 peaux, principalement de l'agneau. Son carnet de commandes est rempli. Et cette année, la tannerie atteint presque l'équilibre budgétaire. Mais en France, le marché de la peau est difficile et les 28 salariés le savent. 

"C'est inquiétant", confie Jérémy Tricart, teinturier à la mégisserie "c'est un savoir-faire qui n'est pas commun".  Pour lui, c'est tout l'avenir du cuir de Saint-Junien qui est en jeu. 

La mégisserie de Saint-Junien (Haute-Vienne)





Sur le même sujet

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus