VIDÉO. Mobilisation pour un espace naturel menacé par un projet d'urbanisme

Publié le

"Sauvons un poumon vert à Saint-Junien", c'est le nom de la pétition lancée par des défenseurs de l'environnement en Haute-Vienne. Ils contestent un projet de construction d'un lotissement porté par la mairie et dénoncent l'artificialisation des sols.

À Saint-Junien, à quelques encâblures du centre-ville, le terrain communal des Goulas, un espace naturel de 8 hectares, pourrait prochainement accueillir un lotissement, avec de l'habitat social, des maisons individuelles et des logements pour personnes âgées. 

Un poumon vert

Un projet qui suscite l'inquiétude de militants écologistes, décidés à informer les habitants de la disparition prochaine de ce qu'ils nomment "un poumon vert". 

"Les gens ne sont pas au courant donc on essaie de les mettre au courant, indique Nathalie Tarnaud, élue au conseil municipal pour "énergie citoyenne", et de se battre pour qu'il n'y ait aucune construction sur ce terrain, que la biodiversité soit conservée, que cette zone tampon soit conservée, qu'il y ait possibilité pour l'eau d'être absorbée quand il y a des grosses pluies."

Îlot de fraîcheur

Autre argument pour la préservation de cet espace naturel : la hausse annoncée des températures. Exemple à l'appui, l'été dernier, avec la canicule "Ici, il y avait une amplitude de température entre 3 et 5 degrés par rapport au centre-ville", indique Anne-Sophie Chazelle, membre de Génération Écologie.

Réponse de la mairie : aucune, le maire ne souhaitant pas s'exprimer au motif que le projet n'est pas assez avancé. Ce que conteste Frank Bernard, élu sur la liste "énergie citoyenne". "Ça va se passer dans les semaines à venir," prévient-il. 

Un premier projet avait été retoqué par le tribunal administratif en juin 2022. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité