Un centre d'accueil pour les demandeurs d'asile à Saint-Just-le-Martel en Haute-Vienne

© Cécile Descubes
© Cécile Descubes

L'association "La Terre en Partage" vient de réhabiliter un domaine agricole pour accueillir des réfugiés et surtout leur apprendre les savoirs de base pendant le temps de leur procédure de demande d'asile.

Par Pascal Coussy

Ce ne sera pas un simple centre d'hébergement mais un centre d'accueil et d'acquisition de savoirs.

Le couple de parisiens qui a tout quitté pour mûrir le projet de "La Terre en Partage" pendant trois ans a une idée simple : utiliser le temps généralement perdu par les réfugiés pendant le procédure de demande d'asile pour apprendre et construire au lieu de rester inerte et inutile.

Le domaine du Mazet à Saint-Just-le-Martel dans la banlieue de Limoges était abandonné après avoir accueilli des personnes handicapeés pendant plusieurs décennies.

Boris et Clémence Skierkowski y accueillent aujourd'hui huit demandeurs d'asile. A terme ils seront dix-neuf.

Durant leur séjour, ils vont pouvoir apprendre, entre autres, les techniques du maraîchage. A raison de quinze heures par semaine, ils vont ainsi pouvoir utiliser la période d'instruction de leur demande d'asile par l'administration pour acquérir un savoir, un savoir-faire et un peu de confiance en eux.

Le maire de Saint-Just-le Martel qui soutient le projet espère aussi en profiter pour mettre en place un approvisionnement de la cantine scolaire de la commune en circuit-court avec les légumes bio cultivés par les demandeurs d'asile en formation au domaine du Mazet.
 
La Terre en Partage
L'association "La Terre en Partage" vient d'ouvrir un centre d'accueil pour demandeurs d'asile sur un domaine à l'abandon depuis plusieurs années à Saint-Just-le-Martel en Haute-Vienne dans la banlieue de Limoges. Intervenants : Boris Skierkowski : directeur association "La terre en partage", Clémence Skierkowski : présidente association "La terre en partage", Waleed : demandeur d'asile originaire du Soudan, Joël Garestier : maire de St Just-le-Martel, Amadou : demandeur d'asile originaire de Guinée - Cécile DESCUBES, Valérie AGUT, Chrystèle REYNARD

Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus