Maison du dessin de presse : Saint-Just-le-Martel défend son bilan

Vincent Monadé, président du centre national du livre visite ce mardi 4 février 2020 le centre permanent du dessin de presse de St-Just-le-Martel près de Limoges alors que le ministre de la Culture a annoncé vouloir créer une maison sur le même thème.
 
L'espace Loup de St-Just-le-Martel veut devenir la maison du dessin de presse voulue par le ministre de la Culture.
L'espace Loup de St-Just-le-Martel veut devenir la maison du dessin de presse voulue par le ministre de la Culture. © FTV
L’annonce de Franck Riester, ministre de la Culture avait suscité la polémique en Haute-Vienne et même au-delà début janvier.

Le jour de la commémoration de l’attentat de Charlie Hebdo, le 7 janvier, le ministre avait indiqué que la France allait créer une maison du dessin de presse et du dessin satirique pour permettre de valoriser les dessinateurs de presse.
 

Pourtant la petite commune de Saint-Just-le-Martel, près de Limoges abrite depuis 2011 un centre permanent de la caricature, du dessin de presse et d’humour et accueille un festival international du même nom depuis… 1982 que ne semblent pas connaître le ministre et son entourage.

Franck Riester a demandé à Vincent Monadé, dont le mandat à la tête du Centre national du livre (CNL) prendra fin prochainement, de faire le point sur la situation. Ce mardi 4 février, M.Monadé visite le centre de St-Just et ses dirigeants ont pu défendre leur bilan pour tirer leur épingle du jeu.

On souhaite un travail constructif et on ne veut pas que St-Just soit écarté du projet de maison du dessin. Philippe Henry du centre de St-Just.  


L’heure est donc à l’apaisement après la polémique de janvier. Aucune rencontre n’est prévue avec la presse locale et Vincent Monadé doit rendre son rapport fin mai.

Reportage d'A.Demars et H.Lemonier avec Philippe Henry, Co-président du centre de dessin de presse et d'humour de Saint-Just-le-Martel : 
 






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
presse médias