Déconfinement en Haute-Vienne : quand les habitants remercient leurs commerçants

Dans une vidéo de l'association des commerçants de Saint-Léonard-de-Noblat, les habitants de cette petite commune de Haute-Vienne rendent hommage à celles et ceux qui font vivre la cité toute l'année et qui ont enfin pu rouvrir leurs portes le 11 mai.

© Carole Pagès
Saint-Léonard-de-Noblat est une petite commune de Haute-Vienne d'un peu plus de 4500 habitants. Commune où les commerçants se sont réunis en association depuis de nombreuses années afin de pouvoir travailler ensemble et favoriser le développement du commerce rural.

En 2019, une nouvelle équipe a pris les commandes : l'association "Avec Saint-Léonard-de-Noblat" regroupe désormais 80 commerçants sur les 120 que compte la ville.

En mars 2020, l'épidémie de coronavirus arrive, et le confinement : une quarantaine de commerces ferment leurs portes. Pour ces derniers, comme pour ceux qui maintiennent l'activité pour nourrir les familles confinées, il faut rester en contact avec les habitants... grâce à des publications sur les réseaux sociaux
  

Et quand l'heure du déconfinement approche, l'idée survient de faire parler d'eux avec une vidéo

J'étais dans mon jardin et je tondais la pelouse. Je me suis dit qu'il fallait faire parler de nous avant le 11 mai... J'ai envoyé un mail à tous les commerçants en leur demandant de préparer un geste répétitif. Ca m'a pris deux jours pour tout filmer. Avec ma fille, le jeudi 8 mai, on a fait le montage dans l'après-midi et la vidéo était en ligne le 9 mai au matin. Carole Pagès, présidente de l'association "AVEC Saint-Léonard"

 

Ca a été un vrai succès, car très vite on a eu plus de 1000 vues... Et la vidéo a fait le buzz dans les villages alentours ! Carole Pagès, présidente de l'association "AVEC Saint-Léonard-de-Noblat"

Une excellente nouvelle pour cette responsable de chambres d'hôtes qui est arrivée du Vaucluse en 2018 et qui était sans activité depuis 3 mois. 

Mais après la joie de la réouverture, les craintes surviennent pour tous ces commerçants : la peur de voir la clientèle repartir dans les grands magasins en oubliant les petits commerces, la crainte aussi d'une crise économique liée aux pertes financières pendant le confinement : "Tous les commerces avaient rouvert mais, après 4 - 5 mois, qu'allait-il se passer ? Pour Carole Pagès, il fallait de nouveau agir : 

Tous ces commerçants des zones rurales avaient besoin d'entendre qu'on les aimait ! 

Alors, la présidente de l'association est repartie dans les rues de la ville pour enregistrer les habitants, afin qu'ils disent à leurs commerçants à quel point ces réouvertures étaient importantes. Une vidéo publiée le 18 mai
 


Des vidéos solidaires qui, on l'espère, s'accompagneront d'une fidélité plus que virtuelle à ces commerçants dans les mois à venir. Car l'avenir s'annonce sans nul doute difficile.
 

Merci sss !





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie ruralité société consommation déconfinement insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter