Avant le Tour, la ballade hommage à Poupou et à Jacques Chirac sur les routes limousines

Si le Tour de France rendra hommage à Raymond Poulidor et à Jacques Chirac le 10 septembre prochain sur les routes limousines, déjà ce mercredi, une cyclo a fait de même… Une échappée belle !
 
Une échappée belle pour un bel hommage : une cyclo sur les futures routes limousines du Tour de France, en souvenir de Raymond Poulidor, Jacques Chirac, Antoine Blondi et Jean Ségurel !
Une échappée belle pour un bel hommage : une cyclo sur les futures routes limousines du Tour de France, en souvenir de Raymond Poulidor, Jacques Chirac, Antoine Blondi et Jean Ségurel ! © André Abalo/France Télévisions
Une arrivée à Sarran, via les routes corréziennes… Le Tour de France avait déjà prévu de rendre hommage au président Jacques Chirac dès son décès à l’automne dernier.

Mais y adjoindre en même temps un hommage à Poupou, cela ne pouvait se concevoir, en tout cas pas avant la brutale annonce de la disparition de l’emblématique Miaulétou, ce funeste 13 novembre 2019.

Pourtant, et notamment grâce au travail de l’Association des Amis de Raymond Poulidor et d’André Dufraisse, c’est bien ce qu’avait prévu la Grande Boucle, initialement le 9 juillet dernier.

Mais, Coronavirus et report oblige, ce sera donc le 10 septembre prochain, avec une étape démarrant de Chauvigny dans la Vienne, et qui passera, entre autre, par Saint-Léonard-de-Noblat (87), pour Poupou, par Linards (87), pour Blondin, par Chaumeil (19), pour Jean Ségurel et donc s’achèvera par Sarran (19), pour le président Chirac.

Mais dès ce 26 août, une rando-cycliste, regroupant près de 70 coureurs, a roulé une partie de cette étape, de Saint-Léo à Sarran.
Point d’esprit de course, ou de palmarès, mais de sacrés clins d’œil et beaucoup d’émotion forcément dans cette rando dont, il faut le préciser, le règlement rappelait que passant, notamment par le Suc au May, la participation nécessitait obligatoirement un entrainement ET un braquet spécifique !
Avant le Tour, la ballade hommage à Poupou et à Jacques Chirac sur les routes limousines
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport hommage société jacques chirac politique