Cet article date de plus de 5 ans

Saint-Symphorien-sur-Couze : des formations à la traction animale, une pratique écologique

Ancienne technique utilisée en agriculture, la traction animale revient au goût du jour. Pour des raisons économiques et écologiques, de futurs maraîchers se forment à cette pratique à Saint-Symphorien-sur-Couze (Haute-Vienne).
durée de la vidéo: 01 min 46
Saint-Symphorien-sur-Couze : des formations à la traction animale pour une démarche écologique

A travers un stage de quatre jours, plusieurs apprentis maraîchers apprennent à maîtriser la traction animale à Saint-Symphorien-sur-Couze (Haute-Vienne).

"La difficulté, c'est de diriger l'instrument et tous les réglages en amont. Après, le cheval fait son boulot et ça va vite" explique Charles Lanctuit, stagiaire parisien.

Une démarche écologique

En plus de l'aspect technique, c'est la démarche écologique qui pousse les maraîchers à s'intéresser à la traction animale. Cette pratique présente en effet les avantages de ne pas tasser les sols et de ne pas consommer de gasoil contrairement aux tracteurs. 

"La traction animale, si on l'adapte à notre temps moderne, on peut très bien travailler de façon professionnelle, avoir des projets de maraîchages écologiques et biologiques tout en étant productif et en ayant un revenu" Jérôme Keller, le maraîcher formateur.

Cette ancienne technique agricole, qui revient au goût du jour, peut-être utilisée pour tout type de culture et sur toutes les surfaces, même les plus escarpées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie agro-alimentaire écologie environnement société