Pour sauver l'hôpital de Saint-Yrieix-la-Perche, les soignants manifestent devant l'ARS

Manifestation des soignats de l'hôpital de St-Yrieix devant l'ARS 87 / © Laétitia Théodore
Manifestation des soignats de l'hôpital de St-Yrieix devant l'ARS 87 / © Laétitia Théodore

Des personnels soignants de l'hôpital de Saint-Yrieix-la-Perche se sont rassemblés, ce mardi 23 octobre 2018, devant l'ARS à Limoges. Ils voulaient attirer l'attention des autorités de santé sur la situation difficile que connaît le centre hospitalier.

Par Marie-France Tharaud

Ils étaient une trentaine, ce mardi matin, devant le siège de l'ARS 87, à Limoges... Tous personnels soignants de l'hôpital de Saint-Yrieix-la-Perche qui connaît d'importantes difficultés.

Des problèmes financiers et un déficit qui semble se creuser chaque jour un peu plus.
Selon nos informations, le centre hospitalier de Saint-Yrieix perdrait cent cinquante mille euros par mois.

L'hôpital doit également faire face à de nombreux départs de médecins, ce qui pourrait entraîner la fermeture de certains services. C'est le cas de la cardiologie... Et le service des Urgences pourrait, à terme, être lui aussi menacé.

Les soignants sont donc venus demander l'aide de l'ARS pour sauver l'hôpital de Saint-Yrieix-la-Perche, indispensable dans ce secteur rural du sud de la Haute-Vienne, puisqu'il reçoit non seulement des patients haut-viennois mais aussi des malades venant de Corrèze et de Dordogne. 
 
Manifestation des soignants de l'hôpital Saint-Yrieix à l'ARS
Ce mardi 23 octobre 2018, une trentaine de soignants de l'hôpital de Saint-Yrieix-la-Perche (87) a le déplacement jusqu'à LImoges. A l'appel de FO, devant les locaux de l'ARS, ils sont venus tirer, une nouvelle fois, la sonnette d'alarme : l'hôpital, en proie à des problèmes financiers, est sur le point de fermer au moins dix lits. Intervenants : François Négrier, directeur ARS 87 ; Aurore Stadelmann, sécrétaire générale FO 87 ; Jean-Christophe Razet, secrétaire général FO Santé 87 - France 3 Limousin - Laétitia Théodore, Eric Boutin, montage : Nicolas Stil

Sur le même sujet

Salon des jeux à Ribérac

Les + Lus