Sécheresse : la Haute-Vienne en "crise renforcée"

Si les réserves d'eau potable sont suffisantes, le niveau des cours d'eau est au plus bas. Une situation maintenant régulière, et de plus en plus préoccupante.
 

Les troupeaux commencent à manquer d'herbe.
Les troupeaux commencent à manquer d'herbe. © France 3 Limousin
Pour la Fédération de Pêche de la Haute-Vienne, la situation est catastrophique. Elle déplore un manque de prise de conscience en amont, en dépit des alertes du comité sécheresse demandant d'anticiper toujours plus tôt chaque année.
 

Il me semble que les services décentralisés de l’Etat doivent avoir des comportements vertueux. J’ai assisté encore cet été à des dérogations réglementaires (...). Elles permettent de voir une vidange et un remplissage d’écluse qui ne devrait pas se faire dans cette situation-là.

Paul Duchez, président Fédération de pêche 87

 

Même inquiétude pour l'avenir du côté des agriculteurs : les troupeaux commencent déjà à manquer d'herbe. Il n’y a plus de pluie ou d’orage depuis un mois, mais du vent et des pics de chaleur. 2020 est l'année la plus sèche depuis 50 ans.
 

Il est tombé ce qui tombe habituellement en Limousin sur les 6 premier mois de l’année, et puis il y a eu une rupture en juillet où il n’est quasiment rien tombé. Et comme on n’a pas de nappes phréatiques, on se retrouve dans une situation difficile.

Olivier Mandeix, climatologue Centre météorologique de Limoges


La sécheresse se présente cette année encore plus tôt. L'anticipation devient la seule réponse.

La liste des restrictions est disponible sur le site internet de la prefecture.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement réchauffement climatique sécheresse météo environnement réchauffement climatique météo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter