SNCF : quelques perturbations dues à la covid

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Gauthier
Pour anticiper les absences dues à la covid, la SNCF a mis en place un plan de transport adapté
Pour anticiper les absences dues à la covid, la SNCF a mis en place un plan de transport adapté © France Télévisions

Depuis le début des vacances de Noël et au moins jusqu'au 9 janvier 2022, la SNCF a mis en place un Plan de Transport Adapté en Nouvelle-Aquitaine, afin d'anticiper les absences pour cas de covid. Un PTA qui engendre quelques perturbations sur les trajets habituels.

L'idée pour la SNCF Nouvelle-Aquitaine est de privilégier les trajets travail-domicile afin d'impacter à minima les usagers quotidiens. Ce sont donc les lignes de début et fin de journée qui connaissent le moins de perturbations.

Pour garantir ce service minimum, même en temps de pandémie, certaines lignes ont été suspendues, d'autre remplacées par des bus, certains horaires ont pu être modifiés.

Des adaptations ont notamment été faites sur les lignes Limoges-Uzerche-Brive, Limoges-Guéret, ou encore sur la ligne Limoges-Saint-Yrieix.

Aujourd'hui 94% des trajets TER en Nouvelle Aquitaine sont assurés affirme la SNCF, 91% des trains, 3% des bus.

Ce Plan de Transport Adapté sera maintenu au moins jusqu'au 9 janvier, "mais il se poursuivra certainement au delà, le pic de l'épidémie n'étant pas encore passé," explique l'un des responsables de la communication pour la SNCF Nouvelle-Aquitaine.

Au delà du PTA, certains trains peuvent être annulés le jour même en cas d'absence du personnel.

Toutes les informations sur ce PTA et le trafic sont a retrouver sur le site internet de la SNCF ou sur l'application mobile.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.