SNCF : vers un service réduit en Limousin

Usagers, cheminots, élus s'inquiètent grandement des économies réalisées par la SNCF. Exemple : le guichet de la petite gare de Saint-Sulpice-Laurière (Haute-Vienne) doit fermer le 8 mars. La billeterie sera automatisée. Une réunion publique est organisée ce mercredi 2 mars à 18 heures.

Le 8 mars le guichet de la gare de Saint-Sulpice-Laurière en Haute-Vienne doit définitivement fermer. La billeterie sera donc entièrement automatisée. Le désarroi est grand pour les usagers, pour les élus mais également pour les cheminots qui voit ici un exemple de l'apauvrissement annoncé de la qualité de service sur le territoire limousin.

Le réforme térritoriale est l'occasion pour la SNCF de faire des économies, mutations vers Bordeaux, départs en retraite non remplacés, selon nos confrères de l'Echo de la Haute-Vienne ce sont 150 emplois qui disparaitraient en Limousin.

La fermeture du guichet de Saint-Sulpice-Laurière ne pourrait-être que la première d'une longue liste. Aubusson (23) ou encore La Souterraine (23) seraient également dans le viseur.

L'ADSPULS 87 (Association pour la Défenses des Services Publics et des Usagers de Saint-Sulpice-Lauriere) est mobilisée, elle organise aujourd'hui 2 mars à 18 heures, à la salle polyvalente de la commune, une réunion publique qui réunira les élus de la communes et des communes voisines, les usagers et les organisations syndicales de la SNCF.

Reportage : Marielle Camp, Nicolas Chigot, Philippe Ruisseaux