Cet article date de plus de 3 ans

Vieillissement : un défi à relever en Limousin [REVOIR L'EMISSION]

Selon l’INSEE, un tiers de la population limousine aura plus de 65 ans en 2040 : un enjeu de société qui fait de notre territoire un véritable laboratoire du vieillissement. Maisons de retraite, domotique, emploi à domicile, on en parle dans Dimanche en Politique sur F3 Limousin.
Monique Plazzi, vice-présidente du conseil départemental en charge de l'autonomie et Yvette Guary, 88 ans, résidente en établissement privé à Panazol
Monique Plazzi, vice-présidente du conseil départemental en charge de l'autonomie et Yvette Guary, 88 ans, résidente en établissement privé à Panazol © F3 Limousin / réal : Fabien Roy
La politique au sens strict du terme, ce sont les affaires de la cité, c’est-à-dire tout ce qui concerne les citoyens. Pour cette saison 2017-2018 sur France 3 Limousin, Dimanche en Politique s’intéresse aux débats de société.

Dimanche 22 octobre 2017, une question est à l'ordre du jour: le Limousin est-il un laboratoire du vieillissement ?

Annaïck Demars reçoit quatre invités: 

En 2050, plus de 15% de la population limousine aura plus de 80 ans
En 2050, plus de 15% de la population limousine aura plus de 80 ans © Source : INSEE

Avec 10 ans d'avance sur le reste de la France, la démographie limousine se caractérise par le vieillissement de sa population, dont un tiers aura plus de 65 ans en 2040

Plus rentables que les hypermarchés, les maisons de retraite sont aujourd’hui un eldorado, comme le décrit l'enquête de Xavier Deleu pour l'émission Pièces à convictions du 20 octobre 2017 sur France 3. Ce marché pèse entre 25 et 30 milliards d’euros avec une demande grandissante puisque plus de 600 000 Français vivent dans un Ehpad. Ils y passent en moyenne les trois dernières années de leur vie. 
En Haute-Vienne, plus de 2000 personnes sont sur liste d'attente pour une place en Ehpad.

S'il s'avère lucratif pour les grands groupes privés qui y investissent -avec toutefois des risques de dérives, le secteur vit surtout une tension grandissante notamment à cause de la baisse des emplois aidés, la goutte de trop pour les Ehpad.
Les conditions d'accueil et de travail deviennent très difficiles : pour la première fois, directions et syndicats de salariés des établissements en Limousin alertent ensemble les pouvoirs publics et dénoncent "une situation explosive". 

La grande majorité des personnes âgées souhaitent rester chez elles, un maintien à domicile qui, quand il est possible, représente un axe de développement économique important pour le Limousin avec la Silver économie (domotique, adaptabilité de l'habitat) ou encore les services à domicile


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique politique démographie société personnes âgées famille