INFO FRANCE 3. Régionales 2021 : le socialiste Alain Rousset en tête en Nouvelle-Aquitaine selon notre sondage

La liste de l'actuel patron de la région Alain Rousset dépasse d'une courte tête celle du Rassemblement National dans ce premier sondage IPSOS France3/France bleu. Dans l'hypothèse d'une quadrangulaire au second tour, sa liste tirerait son épingle du jeu et gagnerait de nouveau la région. 

L'actuel président de Région, Alain Rousset, arriverait en tête avec un quart des intentions de votes, lors de ces élections Régionales 2021.
L'actuel président de Région, Alain Rousset, arriverait en tête avec un quart des intentions de votes, lors de ces élections Régionales 2021. © Claude Petit - MaxPPP

La route est encore longue pour les candidats des huit listes en présence, sept semaines nous séparent du scrutin final.
Mais si les électeurs néo-aquitains devaient se déterminer actuellement, ils choisiraient de renouveler le mandat de l'actuel président socialiste Alain Rousset et son équipe. C'est en tous cas l'enseignement de ce sondage sur les intentions de vote, réalisé ces derniers jours en Nouvelle-Aquitaine pour France 3 et France Bleu par l'institut IPSOS.

Une courte avance au premier tour pour l'actuelle majorité socialiste

Dès le premier tour, le patron de la région qui brigue un cinquième mandat arrive en tête avec un quart des intentions, 25%. Mais c'est d'une courte tête, devant la liste du Rassemblement National. Conduite par la Girondine Edwige Diaz, elle recueille 24 % des intentions de votes.  Alain Rousset dans cette hypothèse perdrait cinq points par rapport au premier tour des élections régionales de 2015. Le RN qui s'appelait  à l'époque FN avait réalisé le même score que celui envisagé par le sondage : 24%

Les forces en présence ont changé par rapport à 2015, avec l'arrivée d'une liste représentant la majorité présidentielle. Et elle apparaît en troisième position avec 19 %. C'est donc la liste conduite par la Landaise et centriste Modem Geneviève Darrieussecq. Elle est par ailleurs ministre du gouvernement Castex. Elle fait équipe avec des candidats de la République en Marche et l'UDI pour ce scrutin régional. 

Les Républicains à la peine

Nul doute que la représentante de la majorité présidentielle fait de l'ombre à la liste des Républicains portée par l'ancien maire de Bordeaux Nicolas Florian. Sa liste obtient 14 % des intentions de vote. Un effondrement par rapport au précédent scrutin de 2015. A l'époque, Virginie Calmels défendait les couleurs de la droite et avait terminé en deuxième position au premier tour avec 27 %. Le parti est donc en net recul pour ce scrutin régional si l'on se réfère à ce sondage. 

A en croire ce sondage IPSOS, aucune liste n'ayant recueilli la majorité absolue, un second tour est organisé entre toutes les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés au premier tour. Les écologistes, représentés à leur tête par le Girondin Nicolas Thierry, affichent tout juste 10%. 

La liste de la France Insoumise est à 5 %. Le mouvement de la réalité et Résistons ! cher à Jean Lassalle, et conduite par Eddie Puyjalon est à 2 %. Lutte ouvrière est à 1 %.

Alain Rousset dans un fauteuil

Au second tour du 27 juin, pas de grande surprise. Alain Rousset décroche à nouveau le fauteuil de patron de la Nouvelle-Aquitaine. L'institut de sondage IPSOS a travaillé sur l'hypothèse d'une quadrangulaire associant Europe Ecologie les Verts, la France Insoumise à la liste conduite par Alain Rousset. Il caracolerait alors en tête avec 37%. Pour mémoire, il avait été élu en 2015 avec 44 % des suffrages.
Le report de voix des électeurs écologistes du premier tour fonctionnerait alors à plein régime. 92% d'entre eux choisiraient cette liste. EELV a fait équipe avec Alain Rousset durant ces six dernières années avec des sujets de discorde qui sont apparus au cours du mandat. 

Il faut dire que l'actuel président de la Région bénéficie de la plus forte notoriété de tous les candidats sur la scène régionale. Seulement un tiers des électeurs sondés disent ne pas le connaître, contre 67% pour la ministre Geneviève Darrieussecq ou encore 63 % pour Nicolas Florian.
Par ailleurs, le bilan d'Alain Rousset à la tête de la région durant six ans est jugé favorablement par 65 % des personnes interrogées. Il est devant ses adversaires. Il engage donc ses forces dans la bataille avec un certain avantage. 

Les Néo-Aquitains pourraient renouveler le mandat du président actuel Alain Rousset au soir du second tour des élections selon ce sondage IPSOS pour France 3 et France Bleu réalisé fin avril et début mai auprès de 1000 électeurs.
Les Néo-Aquitains pourraient renouveler le mandat du président actuel Alain Rousset au soir du second tour des élections selon ce sondage IPSOS pour France 3 et France Bleu réalisé fin avril et début mai auprès de 1000 électeurs. © André Abalo - France Télévisions

Le RN en deuxième position

Edwige Diaz, bien que presque inconnue des électeurs - 84% disent ne pas la connaître- arrive en deuxième position sous les couleurs du Rassemblement National qui augmente son score de 2015. Il gagne 5 points et obtient 26 % des intentions de vote. Un classique chez les électeurs du parti de Marine Le Pen. 

La liste du parti présidentiel et ses alliés avec Geneviève Darrieussecq recueille 21 % des intentions.

Nicolas Florian et son équipe des Républicains atteingnent 16%. Un effondrement puisqu'en 2015, la droite était deuxième avec 34%.

Un choix encore incertain

Les électeurs néo-aquitains semblent avoir fait leur choix à 55% et ne pas en changer. Plus fortement du côté des électeurs des candidats d'extrême-droite : 73%. Beaucoup moins du côté des électeurs de la liste écologiste avec seulement 22% où la marge d'incertitude est la plus forte. 

Ce qui guide le choix des Néo-aquitains

Les électeurs d'Alain Rousset, qui le porteraient donc vers la victoire si l'on en croit le sondage, ont comme première préoccupation les inégalités sociales. Viennent ensuite le pouvoir d'achat et l'épidémie de Covid. 

Les électeurs du RN en Nouvelle-Aquitaine ne font pas exception aux choix qui guident les électeurs au plan national. La question de l'immigration est largement devant les autres préoccupations, suivie par la délinquance et le niveau des impôts et des taxes. 

Où l'on retrouve les dominantes de la politique du Président Emmanuel Macron. Pour les électeurs de l'équipe de Geneviève Darrieussecq, en tête l'épidémie et la crise sanitaire. Ensuite vient l'attente d'une réponse au chômage, enfin le développement économique et le soutien aux entreprises. 

Pour les électeurs de droite, c'est la délinquance qui guide leur choix. Puis vient la préoccupation de l'épidémie, enfin l'immigration. 

Ceux qui choisissent en priorité les candidats écologistes sont très largement soucieux de l'environnement en priorité. Très loin devant les autres préoccupations qui sont les inégalités sociales et en troisième l'épidémie de Covid. C'est donc en toute logique qu'ils reportent leur voix du second tour sur la liste de gauche d'Alain Rousset.

Rappel des résultats de 2015

Premier tour : résultats des régionales de décembre 2015 en Nouvelle-Aquitaine

Deuxième tour : résultats des régionales de décembre 2015 en Nouvelle-Aquitaine

VIDEO - Portraits de candidat-e-s

 

Méthodologie de ce sondage pour les Régionales 2021

Ce sondage a été réalisé du 30 avril au 4 mai 2021 par l'institut de sondage IPSOS. Les sondés ont été interrogés par Internet, un échantillon de 1000 personnes inscrites sur les listes électorales de Nouvelle-Aquitaine constituant un échantillon représentatif des habitants, âgé de 18 ans et plus. L'intervalle de confiance est de plus ou mois 2,7% sur les résultats.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections régionales 2021 élections