Cet article date de plus de 9 ans

21ème jour sans manger, elle reste déterminée

La directrice de l'école de Montignac poursuit sa grève de la faim contre des réductions de budgets drastiques.
video title

Isabelle entame sa 4ème semaine sans se nourrir

Elle est directrice de l'école de Montignac en Dordogne et a décidé de faire la grève de la faim quand elle a appris ses nouvelles conditions de travail à la rentrée 2012. Postes supprimés, classe fermée alors que les effectifs devraient augmenter. Elle veut dénoncer haut et fort cette situation.

"On a une conscience les enseignants, en tous cas la mienne a été fortement interpellée. Qu'est ce qu'on nous demande de faire !" Isabelle Capmas-Faure ne voit plus comment pouvoir excercer son métier de directrice d'école et d'enseignante avec des moyens qui fondent comme neige au soleil.

Intègre, elle veut dénoncer une situtation qu'elle juge impossible et scandaleuse.

Poste de Rased supprimé, même chose pour un poste d'aide administratif, on lui enlève aussi sa journée de décharge lié à son statut de directrice, et pour finir on lui ferme une classe alors que les effectifs devraient augmenter l'année prochaine.
 

Une rentrée 2012 qui s'annonce cauchemardesque pour cette femme très investie dans son métier. "On nous demande d'abandonner plein de projets surlesquels on nous a demandé de travailler. Et ensuite on nous dit c'est pas grave, j'en ferai moins l'année prochaine" dénonce t-elle.

Elle entame ce lundi sa quatrième semaine de grève de la faim, espérant être entendue de son inspection d'académie.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social éducation