Aquitaine : surfer sur l'e-tourisme

Pau accueille les rencontres de l'e-tourisme. La toile est devenue incontournable pour toucher les vacanciers.

video title

video title

L'e-tourisme : le nouveau mode de consommation

Internet c'est une nouvelle façon de consommer ses loisirs. Ce qui séduit les internautes c'est l'offre incomparable, presqu'infinie. C'est aussi le prix . Tous les professionnels n'ont d'autre choix que de s'adapter sous peine d'être rayés de la carte.

64 % des Français consultent Internet avant de partir en vacances. Aujourd'hui pour les professionnels du tourisme, il est impensable de ne pas être présent sur le web. Pendant deux jours les responsables institutionnels et les élus font le point sur les nouveautés, les tendances de l'e-tourisme.

Au programme de cette 7ème édition : l'écosystème touristique et le SoLoMo,  le web Social Local et Mobile. Une mode qui frappe aussi le tourisme.

En Aquitaine, le comité régional a lancé son tout premier site en 1999. Un site entièrement relooké en avril 2010 pour coller aux attentes du " touristonaute ".

Des vidéos, une circulation plus fluide :  il faut "séduire, faire envie " aux touristes français mais aussi étrangers, explique Brigitte Bloch, directrice du Comité Régional de Tourisme d'Aquitaine. Le site fournit des informations sur la région, son histoire, ses traditions. Il renseigne aussi sur les adresses où se restaurer ou se loger.  Et de plus en plus,  le touriste réserve sur internet.

Autre tendance : la mobilité. De nombreuses villes ont développé des applications pour les Smartphones, le compagnon intelligent du voyageur.

En Dordogne, Sarlat propose des flash codes sur ces monuments historiques.Dans les Landes, grâce à la géo localisation, le vacancier est informé de la température de l'eau. A Oussau-Iraty, au Pays-Basque, il peut télécharger l'itinéraire de la route des fromages, accéder aux manifestations culturelles de St-Jean-de-Luz. Il peut découvrir un guide en 3D de Bordeaux...

Le touristonaute commence par préparer ses vacances sur la toile. Pendant son séjour, il reste connecté. A son retour,  il blogue ses impressions.

Aux professionnels du tourisme d'innover pour l'attirer dans leur toile.

Les chiffres de l'e-tourisme

Les achats en ligne  représentent :

40 % des billets de tain

30 % des billets d'avion

Un budget moyen par internaute de 400 euros par an

60 % des professionnels du tourisme proposent des modules pour réserver en ligne

Le chiffre d'affaires de l'e-tourisme s'est élevé à 8 milliards d'euros en France en 2009