Biarritz seul vainqueur du Derby Aquitain

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.H. avec AFP

Biarritz a dominé le promu Mont-de-Marsan (35-10), tandis qu'Agen, Bayonne, Bordeaux-Bègles, s'inclinent

video title

Top 14 Biarritz VS Mont Marsan

La saison démarre plutôt bien pour Biarritz qui prend la tête du classement après la 1ère journée. Le BO a battu le promu Mont-de-Marsan, 35 à 10.

Pour cette première journée de la saison du Top 14, le Biarritz Olympique est la seule équipe à s'être imposée avec le point de bonus offensif, et se retrouve en  tête du classement

Décidé à ne pas se manquer à domicile comme l'an dernier, Biarritz a réalisé un gros début de rencontre grâce à des essais rapides de Traille (8e) et de Balshaw (13e) face à un timide promu montois (18-3 à la pause). Profitant de l'indiscipline montoise sanctionnée par trois jaunes pour Grobler (54e), Pic (58e) et Jagr (64e), les Biarrots ont pensé inscrire l'essai du bonus offensif par Lauret (66e) avant la réduction du score montoise par Duvallet (76e). Il sont finalement arraché à nouveau le bonus par Baby dans les arrêts de jeu (80e).
Le BO recevra Agen samedi prochain. Agen qui hier a perdu sur sa pelouse 24-20 , face au Racing Métro. Bayonne s'est incliné à domicile 13-6 face à Clermont et Bordeaux-Bègles 29-28 face à Grenoble

Déclarations

Philippe Sella (directeur rugby du SUA) :

"C'est évidemment la déception qui domine après ce revers à domicile. On avait tout en mains pour le gagner mais on a manqué de lucidité, de maîtrise et de puissance aussi. On laisse six points en route, il y a des pénalités qui ne se refusent pas et on remet le Racing dans le match. Maintenant, il reste vingt-cinq journées, on va vite se remobiliser. J'ai vu tout de même des choses très intéressantes durant la première demi-heure. On va continuer à travailler."

Christian Lanta (entraîneur de Bayonne) :

"On avait ce soir les armes suffisantes pour battre Clermont, qui a montré sa supériorité. Clermont c'est un bloc, une grande équipe. Je crois qu'on n'a pas été payé de tout l'investissement qu'on a fait. On a commis quelques petites erreurs techniques parfois, ça s'est joué à peu de choses et par moments, on s'est un peu trompé tactiquement, on a
peut-être surjoué chez nous alors qu'ils étaient bien en place. On ne va pas lui en vouloir, mais il y a aussi le manque de réussite de notre buteur. Ce soir on est tombé sur meilleur que nous, mais cela nous donne un peu plus de certitude pour l'avenir".

Raphaël Ibanez (manageur de Bordeaux-Bègles) :

"Le rugby est un jeu simple où il faut savoir avancer, marquer, concrétiser. On a vu les
ressources mentales de cette équipe après une entame calamiteuse, ce groupe a fait l'effort de revenir et derrière, après s'être créé énormément d'occasions, l'équipe ne parvient pas à faire la différence. Le rugby de haut niveau, c'est de l'ambition offensive que l'on ne va surtout pas enlever à cette équipe mais surtout trouver l'équilibre avec le réalisme qui est nécessaire pour l'emporter. Ce manque de lucidité, de réalisme dans la tactique et dans les moments clés du match, nous a porté tort, on l'a payé très cher face à une équipe qui s'est contentée de défendre et de jouer le coup parfait à l'extérieur. C'est un départ raté et on est déjà en séance de rattrapage. Ce groupe a fait preuve de beaucoup de valeurs et de courage lors des deux dernières saisons, j'en attends pas moins pour les prochains matches".