Cet article date de plus de 9 ans

Bordeaux : la rentrée décalée d'élèves handicapés

Ils reprennent l'école avec une semaine de retard. Il n'y avait pas l'encadrement approprié. Erreur corrigée.

Mardi dernier, de nombreux élèves handicapés avaient raté la rentrée. Dans certains établissements catholiques de Gironde, leurs EVS et AVS manquaient à l'appel. Or, ces personnes sont chargées de les accompagner et de les aider dans leur scolarité.

Dans un communiqué, le rectorat estime que le problème est réglé. Mais il ne  précise pas le nombre de contrats d'emplois de vie scolaire (EVS) ou d'assistants de vie scolaire (AVS) reconduits.  Les élèves concernés reprendront les cours " normalement lundi ", indique le  rectorat. " Cette mesure fait suite à l'impossibilité mardi pour certains élèves (...) d'être accueillis dans leurs établissements privés sous contrat (...) faute d'encadrement spécifique", poursuit le communiqué.

Selon un collectif girondin de parents d'élèves, d'enseignants et de chefs établissements, une vingtaine de ces contrats  EVS/AVS, répartis sur une dizaine d'établissements catholiques du département, n'avaient pas été reconduits à la rentrée pour des raisons budgétaires.

Joints samedi par l'AFP, trois chefs d'établissement ont confirmé avoir reçu l'assurance
du rectorat pour la reconduction de plusieurs contrats. Isabelle Porcheron, directrice du lycée professionnel bordelais Saint-Vincent-de-Paul se dit satisfaite.
 "Nous avons obtenu le poste d'EVS que nous demandions (...) Manquent encore trois
contrats d'AVS mais qui devraient être bouclés la semaine prochaine".  

Mercredi, une trentaine de membres du collectif s'étaient rassemblés devant le rectorat de Bordeaux. Une délégation avait été reçue par la secrétaire générale, qui s'était engagée à trouver une solution pour la fin de semaine.

Selon le rectorat, "9.760 élèves en situation de handicap sont scolarisés dans l'académie de Bordeaux et bénéficient d'un accompagnement".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation