Bordeaux, report de l'audition

Isabelle Prévost-Desprez, la juge de l'affaire Bettencourt, sera convoquée ultérieurement

La convoquation demain mercredi à Bordeaux par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil d' Isabelle Prévost-Desprez, elle-même juge de l'affaire Bettencourt,  a été reportée à une date ultérieure.
Dans  l'ouvrage intitulé "Sarko m'a tué", elle révèle avoir eu vent de versements d'argent de l'héritière de L'Oréal à Nicolas Sarkozy.Elle a en conséquence été provisoirement dessaisie du dossier Mediator par sa hiérarchie. Les témoins qu'elle cite ont démenti ces allégations.

L'ex-comptable Claire Thibout avait affirmé qu'elle préparait des enveloppes d'argent en espèces que les Bettencourt remettaient à des personnalités politiques, mais avait précisé n'avoir jamais assisté à de telles remises d'espèces. C'est à la suite de ses déclarations qu'avait été mis en cause l'ex-ministre du Travail Eric Woerth, ex-trésorier de l'UMP, dans l'affaire Bettencourt.

Claire Thibout, qui est visée par plusieurs volets du volumineux dossier instruit à Bordeaux, n'a pas été mise en examen. Elle n'avait pas encore été entendue par un magistrat instructeur depuis le transfert des procédures de Nanterre à Bordeaux en novembre 2010.