Corrèze : un routier ivre arrêté et condamné

Les gendarmes l'ont interpellé mercredi sur l'A20 avec 2,46gr/l d'alcool dans le sang

Le routier avait bu 2 bouteilles de vin sur une aire de l'autoroute avant son arrestation.

Placé en garde à vue puis jugé en comparution immédiate il a été condamné à 6 mois de prison dont 3 avec sursis.

Dans un communiqué, les gendarmes de Corrèze indiquent qu'à leur arrivée sur les lieux,  le chauffeur, un homme de 41 ans travaillant pour une société de transport de Moselle, se trouvait dans sa cabine et dormait sur le volant de son camion stationné sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute A 20.

Une fois révéillé, l'intéressé titubait et tenait des propos incohérents, se montrant même
agressif envers les gendarmes.

Placé en dégrisement le soir même, puis en garde à vue une fois ses esprits retrouvés, le
chauffeur a reconnu avoir bu deux bouteilles de vin sur le parking d'une aire de repos de
l'autoroute.

Trois autres infractions à la réglementation dans les transports (temps de conduite et
insuffisance de temps de repos journalier) ont par ailleurs été relevées.
Après avoir été présenté au substitut du procureur de la République de Brive jeudi après-midi, le chauffeur a fait l'objet d'une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.

Il a été condamné à 6 mois de prison dont 3 mois avec sursis, 12 mois de suspension du permis de conduire, 24 mois de mise à l'épreuve, une obligation de soins et un stage de sensibilisation à la sécurité routière. 
Il a été remis en liberté .