Cet article date de plus de 9 ans

Embrouille immobilière à Neuville-de-Poitou

Des particuliers avaient investi dans dans un village retraite; ils ont récolté des ennuis.
 
Embrouille immobilière à Neuville-de-Poitou

C'est un placement immobilier qui rapporte non pas de l'argent mais des ennuis à de malheureux propriétaires.

A Neuville-de-Poitou(86), un promoteur rochelais chargé de vendre la residence de Charlotte avait prévu pour les acquéreurs, des exonérations fiscales (de TVA notamment). Une trentaine de propriétaires de toute la France avait alors investi dans ces maisons destinées à la location pour des personnes âgées et situées à proximité de la maison de retraite voisine.

Mais récemment, le groupe Orpéa -spécialisé dans la gestion des maisons de retraites dont celle de Neuville-, a  procédé à la résiliation pure et simple des baux commerciaux de ces maisons après seulement trois ans. Une décision qui a conduit à l'annulation  des avantages fiscaux inhérents à ces investissements.

Evidemment, aujourd'hui, les propriétaires sont mécontents car les services des impôts leur réclament la TVA exonérée, soit plus de 18 000 euros par personne.

Une vingtaine de propriétaires a engagé une action en justice pour dénoncer cette situation pour le moins complexe à démêler.

Qui est responsable ? C'est désormais à la justice de trancher. Une audience au TGI de Poitiers est prévue le 18 octobre 2012.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immobilier