Etat d'urgence pour Biarritz, battu par Perpignan

Le BO s'est incliné 25 à 6 face à l'USAP. Les biarrots restent collés à la 13ème place. Toujours relégables.

video title

Top14 : nouvelle défaite de Biarritz à Perpignan

Le Biarritz Olympique en très mauvaise posture dans le top 14 de rugby. Le BO a subi une nouvelle défaite hier soir contre Perpignan. Il reste avant-dernier du championnat, toujours en position de relégable. Le compte-rendu du match

Plus que huit matches à disputer. Et le BO, avant-dernier du Top 14,  s'enfonce dans  la crise. Dans le duel de mal-classés, Perpignan-Biarritz,  le club basque a été dominé. Affaibli par de nombreuses absences,  le BO a subi le mauvais sort avec un carton jaune de Koreda et un essai accordé malgré une obstruction.

Deux équipes affaiblies

Les biarrots ont joué sans leur maître à jouer et buteur métronome Yachvili,  sans Peyrelongue, victime d'un KO contre Toulouse, et sans Baby, buteur la semaine dernière. Les basques  comptaient sur leur capitaine Harinordoquy pour rameuter les troupes. Ca n'a pas suffit.

En face, Perpignan autre candidat au maintien était, lui aussi, privé de son meilleur buteur Porical, victime d'une contracture, et d'Hume qui souffrait d'une intoxication alimentaire.

Du coup, l'USAP avait battu le rappel de ses vétérans. Les Olibeau, Le Corvec, Tincu et Freshwater ont beaucoup apporté à la domination physique du pack catalan. Perpignan avait aussi fait rentrer le jeune Kevin Boulogne.  Lui aussi a contribué à la victoire en inscrivant deux essais et quatre pénalités.

L'USAP plus féroce et plus déterminée

Pendant la première période, les biarrots n'ont jamais franchi la ligne des 22 mètres perpignanaise. A la pause, ils restaient à la portée de l'Usap grâce à deux pénalités de Barraque en trois minutes (9-6). De quoi leur laisser espérer un meilleur sort.
 

Un espoir de courte durée. Boulogne franchissait par deux fois la ligne d'essai adverse avec opportunisme, peu après une pénalité qu'il avait inscrite et un drop fort à propos de Gavin Hume.
 

Le BO, affaibli par une infériorité numérique après l'exclusion de Kodela (58), tentait bien quelques départs sans jamais montrer la lucidité et l'engagement nécessaires pour faire basculer la rencontre. L'état d'urgence est déclaré sur la côte basque.

>> A lire aussi l'USAP enfonce le BO

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité