L'ex directeur de l'aéroport jugé le 27 juillet

Jean-Philippe Gaillard comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Limoges.

Il est cité à comparaître pour escroquerie, faux et usage de faux en récidive.

La rocambolesque affaire qui  conduit Jean-Philippe Gaillard devant le tribunal a éclaté en février dernier. Quand la Chambre de commerce et d'industrie a démis de ses fonctions celui qu'elle avait nommé à la direction de l'aéroport de Limoges Bellegarde en novembre 2011.

L'homme avait affiché sur son CV un brillant passé militaire, des diplômes et un beau parcours professionnel. Rien de tout cela n'était vrai, mais il a réussi a exercer les fonctions de directeur de l'aéroport pendant 3 mois.

Le témoignage d'une femme, qui l'a reconnu en photo a permis de démasquer l'usurpateur qui n'en était pas à son coup d'essai. Jean-Philippe Gaillard avait eu maille à partir avec des tribunaux.

Après l'affaire de l'aéroport de Limoges, son vrai-faux directeur a été interpellé chez lui en Dordogne et conduit à la maison d'arrêt de Périgueux pour y purger une peine de prison de 5 mois. Une peine pour faux et usage de faux prononcée en 2008 par le tribunal de Périgueux.