La sécheresse retardée ?

La pluie tombée ces derniers jours devrait retarder les effets du manque d'eau hivernal.

© F3
video title

La sécheresse retardée en Poitou-Charentes ?

La pluie de ces derniers jours aura au moins le mérite de retarder un peu les effets d'une sécheresse annoncée. reportage dans les Deux-Sèvres.

70 millimètres en moyenne depuis le début avril dans les Deux-Sèvres par exemple. La pluie s'est bel et bien invitée en ce printemps qui avait pourtant commencé sous le soleil, et avec des arrêtés préfectoraux d'interdiction de prélévements plutôt précoces.  

Après un automne et un hiver très secs,  cette eau tombée du ciel est un soulagement pour les cultivateurs, même si cela risque de ne pas suffire pour inverser totalement la tendance.

La préfecture vient de placer le bassin de la Vienne en vigilance jaune.

Sont particulièrement visés :

le tronçon Vienne Médiane et le tronçon Vienne Bec des Deux Eaux .

Certains cours d'eau pouvant connaître une montée rapide des eaux, il est conseillé d'être vigilant si on réside à proximité d'un cours d'eau ou d'une zone habituellement inondable. Plus d'infos sur vigilance  crues

Quelques cumuls de pluie depuis le 1er avril

Depuis le 1er avril, il est tombé :

  • 40 mm à Loudun (86)
  • 45 mm à Melle (79)
  • 47 mm à Châtellerault (86)
  • 58 mm à la Rochelle (17)
  • 71 mm à Cognac (16)
  • 75 mm à Bressuire et Parthenay (79)
  • 78 mm à Niort (79)
  • 80 mm à Poitiers et Montmorillon  (86)  
  • 86 mm à Saintes et Royan (17)
  • 93 mm à Angoulême (16)
  • 101 mm au Vigeant (86)
  • 105 mm à Montemboeuf et Barbezieux (16)
  • 109 mm à Melle (79)
  • 112 mm à Civray (86)
  • 115 mm à Tonnay-Boutonne (17)
  • 125 mm à Montlieu-la-Garde (17)

Source : Météo France

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives