Cet article date de plus de 9 ans

Lascaux : des scientifiques mis en cause

Leur choix d'un fongicide pour "soigner" la grotte a provoqué de nouvelles pollutions. Révélation du Figaro.
© AFP/Lionel Bonaventure
video title

Lascaux : des scientifiques mis en cause

Un rapport met en cause les scientifiques qui ont travaillé à "soigner" la grotte de Lascaux de ses tâches blanches. Ils auraient utilisé un fongicide très nocif pour l'équilibre de la grotte. Une information révélée par le Figaro.

On pensait que les tâches noires apparues il y a quelques années dans la grotte de Lascaux en Dordogne étaient dûes à la climatisation et au réchauffement climatique, entre autre. Aujourd'hui c'est une toute autre thèse qui est révélée par le quotidien Le Figaro. 


Des scientifiques pointent du doigt "le Devor Mousse", un puissant fongicide largement utilisé dans la grotte. Les spécialistes du Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques avaient opté pour ce produit quand il a fallu stopper l'appartition de tâches blanches il y a une dizaine d'années.

Grave erreur selon l'étude révélée par Le Figaro. Ce fongicide aurait provoqué l'aparition de nouveaux champignons. L'auteur de cette étude dénonce une mauvaise gestion de la crise à l'époque. Le problème aurait dû être pris en compte par plusieurs équipes scientifiques et non pas une seule.

C'est la première fois qu'une erreur humaine est évoquée publiquement. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives lascaux patrimoine culture