Meurtre de Bérangère: l'ex compagnon mis en examen

Le meurtrier présumé de Bérangère Lassalle, abattue rue de Soissons mercredi, a été mis en examen pour assassinat

L'homme, qui a reconnu l'essentiel des faits durant sa garde à vue, avait expliqué
qu'il n'avait pas supporté la rupture de sa relation amoureuse avec la victime.

Paysagiste, cet homme qui a deux enfants d'une précédente union n'était pas connu
pour des faits de violence. Au moment de son interpellation, il se promenait dans
Bordeaux avec une arme à canon scié.

Le drame s'est produit mercredi vers 09H30, en pleine rue. L'agresseur a tiré
plusieurs fois sur son ex-maîtresse avant de prendre la fuite.

Cette dernière, blessée à la tête, a succombé à ses blessures.