Naufrage du Vent Divin : le capitaine responsable

Les juges de Bordeaux ont rendu leur jugement dans cette affaire qui avait entrainé la mort de deux marins arcachonnais.

video title

Vent divin: le capitaine responsable du naufrage

Le tribunal correctionnel de Bordeaux fait porter la responsabilité du naufrage au jeune capitaine du bateau et non à l'armateur. Il écope d'un an de prison avec sursis et 5 ans d'interdiction professionnelle. Le naufrage avait provoqué la mort de 2 marins pêcheurs au large d'Hourtin.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a tranché. C'est le jeune capitaine du bateau, 27 ans au moment des faits, qui porte la responsabilité du drame. Il est condamné à un an de prison avec sursis et cinq années d'interdiction professionnelle.

Il devra aussi verser 11 000 euros à l'une des parties civiles et 6000 euros à chacune des
quatre autres parties civiles, au titre du préjudice moral.


L'armateur du bateau quand à lui, a été relaxé du chef d'homicide involontaire. Il est toutefois condamné à payer 1000 euros d'amende pour travail dissimulé. L'un des 4 marins se trouvant sur son bateau de pêche n'était pas déclaré.

Lors de l'audience le mois dernier, le procureur avait requis six mois de prison avec sursis pour les deux hommes, l'armateur et le capitaine. Mais les juges ont estimé que l'état du bateau semblait satisfaisant, l'armateur n'avait donc pas lieu d'être condamné pour le naufrage.

Le Vent Divin s'est échoué sur une plage d'Hourtin en novembre 2010 après que ses amarres aient lâché, alors qu'il mouillait à quelques kilomètres de la côte pendant la nuit.

Les quatre marins pêcheurs à bord dormaient au moment du drame. Seuls deux ont réussi à s'en sortir vivants.

Le capitaine compte faire appel de ce jugement.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité