Sénatoriales: les grands électeurs votent dimanche

Publié le Mis à jour le
Écrit par JS

En Aquitaine, 7 sièges sont à pourvoir dans Les Landes, les Pyrénées Atlantiques et le Lot-et-Garonne.

video title

video title

Les sénatoriales en Aquitaine

Les grands électeurs sont appelés à voter dimanche pour renouveler la moitié des sièges de sénateurs. En Aquitaine, 7 sièges sont à pourvoir. Les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et le Lot-et-Garonne sont concernés.

Autrefois élus pour neuf ans, les sénateurs effectuent des mandats de six ans depuis l’élection de 2008. Le 25 septembre, pour la première fois, le Sénat ne sera donc pas renouvelé par tiers mais par moitié.  



Les grands électeurs doivent désigner 170 sénateurs sur 348 dans 38 départements métropolitains et 6 départements et collectivités d'outre-mer.



Le Sénat peut-il passer à gauche ?

Les quelque 150 000 grands électeurs rassemblent  les députés, les conseillers régionaux, les conseillers généraux, les conseillers municipaux et leurs délégués. Hors, depuis les dernières élections (municipales 2008, régionale 2010 et cantonales 2011), la gauche est majoritaire dans les collectivités territoriales c'est-à-dire qu’elle détient 20 régions sur 22, 60 % des départements et une majorité des villes de plus de 3500 habitants.

On peut donc en déduire que le Sénat, traditionnellement ancré à droite depuis 1958, pourrait passer à gauche. Toutefois il demeure une grande inconnue concernant le vote des conseillers municipaux qui représentent 95 % des grands électeurs et dont plus d’un tiers ne revendiquent aucune appartenance politique. Les jeux sont donc loin d’être faits.



>> en savoir plus sur le site du Sénat

Les sept sénateurs aquitains seront élus le 25 septembre lors d'un scrutin majoritaire à deux tours.

Landes : deux sièges à renouveler



Sénateurs actuels

>Jean-Louis Carrère, groupe socialiste. Il se représente

>Philippe Labeyrie, groupe socialiste. En revanche, l’ancien maire de Mont-de-Marsan, battu en 2008, qui occupait son siège de sénateur depuis 1983 se retire.

Candidats déclarés

Candidats déclarés

« A gauche toute »

Yves LAHOUN, maire de Pouillon et conseiller général des Landes

Denis DARRICAU, maire adjoint de Sainte-Marie-de-Gosse

PS

Danielle MICHEL, maire de Saint-Paul-lès-Dax et conseillère général des Landes

Jean-Louis CARRERE, sénateur sortant

Europe Ecologie Les Verts

Bernard LAUGA, adjoint au maire de Dax

Bernadette CAMPAGNE

MODEM

Pierre MALLET, maire de Benquet

UMP

Marie-Françoise NADAU, conseillère générale des Landes, adjointe au maire de Parentis-en-Born

FN

Gérard AMMEUX

Sans Etiquette

Bernard TRAMBOUZE, maire de Vielle-Saint-Girons



Le Lot-et-Garonne : deux sièges à renouveler



Sénateurs actuels

>Jean-François Poncet, UMP. L’ancien ministre des affaires étrangères de Valérie Giscard d’Estaing, ancien président du Conseil général, sénateur depuis 1983, ne se représente pas.

>Daniel Soulage, groupe Union Centre. Il se retire.

Candidats déclarés

Front de Gauche

Michel CERUTI

Bernard FAUCON LAMBERT, adjoint au maire de Nérac, président de la communauté de communes du Val d’Albret

PS

Pierre CAMANI, président du Conseil général, du maire de   Laparade

Gérard GOUZES, maire de Marmande

Europe Ecologie Les Verts

Sandrine DERISBOURG

Marc TRANCHARD, adjoint au maire de Villeneuve-sur-Lot

Parti Radical Valoisien

Michel GONELLE

Corinne GRIFFON

Alain MERLY, conseiller général du Lot-et-Garonne

Front National

Rémi DUPRAT

Sans Etiquette

Didier MASSIAS, maire de   Feugarolles et vice-président de la communauté de communes du Val d’Albret

Henri TANDONNET, maire de Moirax

Pyrénées Atlantiques : trois sièges à renouveler

Sénateurs actuels

>Didier Borotra, groupe Union Centre. Le maire de Biarritz, sénateur depuis 1992, se retire.

>Auguste Cazalet, groupe UMP. Elu depuis 1983, il se retire.

>Annie Jarraud-Vergnolle, groupe socialiste. Devenue sénatrice en 2006 après le décès de André Labbarère, elle se représente.

Candidats déclarés

PCF :

Olivier DARTIGOLLES

PS :

Georges LABAZEE, président du Conseil Général

Annie JARRAUD-VERGNOLLE, sénatrice sortante

Frédéric ESPAGNAC, adjointe au maire de Pau

Europe Ecologie les Verts :

Sauveur BACHO, maire d’Arbérats-Sillègue

Danièle IRIART, adjointe au maire de Pau

Alice LEICIAGUECAHAR

Modem :

Jean-Jacques LASSERRE, conseiller général et conseiller régional

Denise SAINT-PE, conseillère générale et conseillère régionale

UMP :

Michel HIRIART, maire de Biriatou

Jean CASTAING, conseiller général

Bernard DUPONT, maire de Canet-en-Roussillon

Front National :

Chantal RENOU

EAJ-PNB (parti nationaliste basque)

Jean TELLECHEA

Sans étiquette :

Pierre DUHART, maire de St-Jean-de-Luz

Philippe PALENGAT

Source : Ministère de l'Intérieur

Données provisoires susceptibles de recours jusqu'au 21 septembre

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité