Un cargo en difficulté à la pointe de la Coubre

Publié le Mis à jour le
Écrit par C. Roland (avec l'AFP)

L'Union Neptune naviguait entre Bordeaux et Rotterdam. L'équipage a été évacué cette nuit.

video title

Atlantique : l'Union Neptune en difficulté

Un cargo en difficulté à la pointe de la Coubre. L'Union Neptune naviguait entre Bordeaux et Rotterdam. L'équipage a été évacué cette nuit.

Un cargo battant pavillon des Iles Cook, dont les six membres d'équipage ont été évacués dans la nuit de jeudi à vendredi, se trouvait toujours en difficulté vendredi matin au large des côtes de la Charente-Maritime, a indiqué la préfecture maritime de l'Atlantique.

L'Union Neptune, cargo de 87 mètres, se trouvait vendredi à 45 kilomètres à l'ouest de la Pointe de la Coubre. Il assurait le transport, entre Bordeaux et Rotterdam, d'une cargaison de 2.000 tonnes d'oxyde de fer, qui "ne présente pas en l'état un danger important pour l'environnement marin", a précisé la préfecture maritime dans un communiqué.

Les six membres d'équipage, qui avaient embarqué sur un canot de survie, ont été évacués par hélicoptère aux alentours de 03h vendredi. Un d'entre eux a été hospitalisé à Rochefort pour une hypothermie.

Une vedette et un hélicoptère de la marine nationale ont été dépêchés sur place pour surveiller le cargo dont la dérive est "très faible", selon la préfecture, qui estime que le navire ne représente pas de "danger immédiat" pour la navigation.

Le remorqueur Abeille Languedoc a quitté sa zone habituelle de surveillance au large d'Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) et devait rallier l'Union Neptune vers 14h, a précisé la même source.

Le préfet maritime de l'Atlantique a mis en demeure l'armateur norvégien de "prendre les mesures nécessaires" pour faire cesser le danger que pourrait représenter le navire à la dérive.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité