Un policier anglais était "la taupe" de Tarnac

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian BELINGARD

Le magazine "Les Inrocks" publie un long article consacré au rôle d'infiltration joué par Marc Kennedy

 

Un nouvel éclairage sur l'affaire de Tarnac est apporté par cet article qui indique que pendant sept ans le policier anglais Mark Kennedy s'est fait passer pour un gauchiste très convaincu.

Il a notamment réussi, selon "Les Inrocks" à infiltrer les mis en examen de Tarnac durant l'été 2008. A cette date, il s'était rendu jusqu'à la ferme du Goutailloux, où vivaient en communauté Julien Coupat et ses amis. Par la suite, différentes informations furent  fournies sans doute par ses soins à la DCRI ( direction centrale du renseignement intérieur issue de la fusion entre les Renseignements Généraux et la Direction de la Surveillance du Territoire). Le quotidien "Le Monde" avait fait il y a quelques jours un rappel des principaux épisodes de ce long feuilleton politico-judiciaire.