Cet article date de plus de 9 ans

Une rentrée scolaire apaisée

Les recrutements annoncés par le gouvernement ont évité des fermetures de classe, notamment dans le premier degré.

302.290 jeunes font leur rentrée dans la région : 160.910 en primaire (dont 40.070 dans la Vienne, en hausse) et 132.490 en secondaire (dont 32.440 dans le département, en hausse). Ajoutez aussi  46.000 étudiants du supérieur, essentiellement à l'université de Poitiers.

Dans l'académie de Poitiers, les recrutements annoncés au printemps par le nouveau ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon ont soulagé les esprits pour cette rentrée 2012. 35 professeurs des écoles (7 dans la Vienne), 43 assistants et conseillers d'éducation (7 dans le département pour la première vague), 74 assistants de vie scolaire (dont 13) et 10 postes pour la formation aux premiers secours.

Au rang des nouveautés pour cette année l'allongement des vacances de la Toussaint à deux semaines (du 27 octobre au 12 novembre. Les jours seront rattrapés le 5 juillet 2013 et les après-midi des 3 avril et 22 mai). Nouveauté aussi, des assistants chargés de prévention et de sécurité. 


Le gouvernement sortant avait programmé 14.000 suppressions de postes cette rentrée. Le nouveau gouvernement a réinjecté 1.000 postes de professeurs en primaire dans le public, essentiellement dans les zones difficiles et rurales, et 70 postes dans le privé sous contrat. Sur l'ensemble de son quinquennat, François Hollande veut créer 60.000 postes dans l'Education. Au total, entre 2007 et 2012, le gouvernement de droite avait programmé 80.000 suppressions de postes, essentiellement d'enseignants.

1.500 postes d'auxiliaires de vie scolaire individuels (AVSi) supplémentaires vont être crées pour l'accueil des élèves handicapés.

Côté formation, les 85 professeurs stagiaires dans le primaire et 260 dans le secondaire de Poitou Charente ont reçu cinq jours de formation et ils y auront encore droit durant toute l'année.

 

Une rentrée scolaire apaisée

 


Rentrée scolaire à Bressuire par france3aquitaine

Les enseignants de Fontaine le Comte se plaignent du manque de personnel.

 

Une rentrée scolaire apaisée (1)

 


Les enseignants de Fontaine le Comte mécontents par france3aquitaine
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation