Villeneuve sur Lot(47)déprédations sacrilèges

La chapelle du bout du pont a encore souffert d'actes de malveillance

video title

Villeneuve/Lot : lieux de culte dégradés

Faut-il faire surveiller par la vidéo l'intérieur des Eglises? Le nombre de dégradations se multiplie par endroits, c'est le cas à Villeneuve sur Lot en lot et Garonne. Ce week-end une statue a ainsi été amputée des doigts d'une main et une autre souillée de cire.

Les doigts de la statue de Saint-Joseph, fleuron du patrimoine local, ont été sectionnés.

La représentation du patron des travailleurs n'est pas le seul à avoir été la cible des vandales puisque la statue de Saint-Antoine-de-Padoue a également perdu une phalange selon le même mode opératoire.

Ce lieu de culte a été régulièrement la cible d'actes de malveillances. Le mois dernier, le tabernacle a essuyé une tentative de vol probablement pour subtiliser le calice. En vain. Auparavant, il y a un peu plus de deux mois, les images pieuses avaient été brûlées et tous les cierges avaient été allumés et disposées sur le sol au risque de déclencher un incendie.

D'ailleurs, la chapelle du bout du pont n'est pas la seule à subir ce type de déprédations. La semaine dernière à Sainte-Catherine, la cire fondue des cierges a été répandue un peu partout avant de venir se coller à la statue de Sainte-Bernadette. Aux yeux du père Ortolan, responsable de la paroisse Saint-Joseph, ces incivilités perpétrées à l'encontre des lieux sacrés, sont vétablement l'oeuvre de « déséquilibrés».