Jeux Paralympiques de Tokyo 2021 : trois athlètes à suivre en Poitou-Charentes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olfa Ayed

Les Jeux Paralympiques démarrent mardi 24 août 2021 jusqu'au 5 septembre. Découvrez les trois athlètes à suivre en Poitou-Charentes.

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2021 ont commencé pour les athlètes. En Poitou-Charentes, trois sont à suivre. On vous les présente.

Lucas Créange, le pongiste du Creps de Poitiers

Le pongiste de 28 ans participe aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2021. Quatrième meilleur joueur mondial de sa catégorie, SM11 (Sénior Masculin catégorie 11), il est licencié à Reims mais fait partie du pôle France de Tennis de table au Creps de Poitiers. Il partage donc sa vie entre les tables de Reims, de Poitiers - où se situe le pôle France de sport adapté - et de Metz, où il se rend tous les 15 jours, retrouvant lors des entraînements ses collègues, comme lui, en situation de handicap. Il est l'un des meilleurs joueurs au monde dans sa catégorie.

Portrait de Lucas Créange

Jeux Paralympiques de Tokyo 2021 : portrait du pongiste Lucas Créange ©France Télévisions

Il jouera mercredi 25 août à 18 heures et le 26 août à 13 heures. La demi-finale se déroulera le samedi 28 août entre 9 heures et 15 heures et la finale sera dimanche 29 août entre 16 heures et 20 heures.

Nathan Maillet, le nageur licencié à Loudun

Nathan Maillet, champion du monde en 2017 du 100 mètres nage libre et 100 mètres dos est originaire de Loudun (Vienne). Le jeune homme de 23 ans, atteint de Troubles du Spectre Autistique (TSA) compte bien s’imposer aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2021.

Portrait de Nathan Maillet

Nathan Maillet, champion de natation adaptée ©France Télévisions

Nathan Maillet, débutera avec le 200 mètres nage libre vendredi 27 août : les qualifications seront entre 9 heures et 11h10 et la finale l’après-midi de 17 heures à 20h30. Le 100 mètres dos, le jeudi 2 septembre avec des qualifications entre 9 heures et 11h35 et une finale l’après-midi de 17 heures à 20h50.

Julie Chupin, 13e mondiale en tir à l’arc, originaire de Moncoutant

Treizième mondiale de sa discipline, licenciée au club de tir à l’arc de Ruelle-sur-Touvre (Charente) la Moncoutantaise de 37 ans a vécu en juin 2011 un violent accident de moto. La jeune femme, alors âgée de 27 ans tombe dans le coma. Elle en ressort deux semaines plus tard, amputée de la jambe gauche jusqu’à mi-cuisse et garde des séquelles du traumatisme crânien : des troubles de la mémoire. Elle participe, cette année, aux Jeux paralympiques de Tokyo.

Portrait de Julie Chupin

Julie Chupin, la Deux-sévrienne aux Jeux paralympiques de Tokyo 2021 ©France Télévisions

Ses premiers tirs auront lieu le vendredi 27 août à 9 heures.