La journée des Gilets jaunes en Limousin

Manifestations à Limoges et à Brive, des barrages, des opérations escargot en différents points de la Haute-Vienne, de la Corrèze et de la Creuse... En Limousin, ce samedi 24 novembre 2018, les Gilets jaunes restent mobilisés. 

Les Gilets jaunes manifestent à Limoges le 24/11/2018
Les Gilets jaunes manifestent à Limoges le 24/11/2018
Si certains Gilets jaunes avaient choisi de se rendre à Paris, où des affrontements ont eu lieu entre manifestants et forces de l'ordre, une majorité d'entre eux est restée en Limousin ce samedi 24 novembre 2018.

Des gilets jaunes qui ont multiplié les actions de protestation...

Tôt ce samedi matin, ils ont dressé des barrages filtrants sur plusieurs ronds-points : la Valoine, au sud de Limoges, Grossereix et Family Village, sur la RN 520 au nord de la ville, provoquant de forts ralentissements de la circulation. 

Des barrages qui sont toujours en place en ce début de soirée

Dans l'après-midi, plusieurs dizaines de manifestants - mille six cents, selon la Police - ont défilé dans les rues de Limoges, des jardins de l'Evêché jusqu'à la Préfecture.
 
Gilets jaunes à Limoges ©France 3 Limousin

Dans la Creuse, on a compté six points de filtrage, à Guéret, à Saint-Maurice-la-Souterraine, au rond-point de La Croisière et sur la RD 941, au Poteau de Vallières, en direction d'Aubusson. 

En Corrèze, ce samedi matin, des Gilets jaunes ont distribué des tracts sur le marché de Tulle, mis en place des barrages et investi des barrières de péage sur l'autoroute A89. 

Et en début d'après-midi, ils se sont fait entendre bruyamment dans le centre de Brive.
 
Gilets jaunes à Brive ©France 3 Limousin

En début de soirée, il reste des barrages en Corrèze, particulièrement au rond-point de Cana où les Gilets jaunes ont installé un campement pour passer la nuit.

Un seul incident au cours de cette journée de protestation... 

A Limoges, cet après-midi, un individu a agressé un fonctionnaire de police avec une bombe lacrymogène.

Trouvé en possession d'une arme tranchante, l'homme a été interpellé et placé en garde à vue. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social société