• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L'Aquitaine présente à la Coupe du monde de rugby

© FRANCK FIFE / AFP
© FRANCK FIFE / AFP

Un arbitre béarnais à la Coupe du monde de Rugby, trois joueurs étrangers rejoignent l'UBB (Union Bordeaux-Bègles) : l'Aquitaine est, mine de rien, bien présente à la Coupe du monde.

Par Célia Mascré

Après avoir arbitré la demie opposant la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud, le béarnais Jérôme Garcès officiera lors de la finale entre les All-Blacks et l'Australie. Jérôme Garcès a été nommé lundi par le World Rugby arbitre principal de la demi-finale opposant les All Blacks à l’Afrique du Sud. Connu pour son sang-froid et son sens de la mesure, Jérôme Garcès avait déjà officié lors de la victoire de l’Argentine face à l’Irlande (43-20) en quarts de finale, ainsi que lors de la rencontre Japon-Afrique du Sud qui avait été conclu par une victoire des Cherry Blossoms. Une fierté pour l’Aquitaine, mais aussi pour l'arbitrage français. C’est la première fois depuis la création de la Coupe du monde en 1987 qu’un arbitre français arrive à ce stade-là de la compétition.

Des recrues étrangères de qualité pour l'UBB
Après avoir annoncé l'arrivée de l'arrière australien Adam Ashley-Cooper (31 ans, 104 sélections) pour deux saisons, l'UBB annonce le 20 janvier 2015 la signature avec Sekope Kepu, pilier et deuxième joueur des Wallabies, l'équipe d'Australie. Sans oublier le troisième ligne et capitaine des Auckland Blues Luke Braid, qui s'est engagé auprès des bordelais pour 2015-2016.



Sur le site de l'UBB, Cooper a commenté : "Je suis vraiment séduit par le style de jeu proposé, par les projets et le recrutement ambitieux du président et de son staff sportif". Pour le président du club Laurent Marti, l'objectif est clair, recruter en vue du Top 14. En attendant, ces arrivées font de l'UBB l'un des clubs les plus actifs sur le marché des transferts à l'heure actuelle.

Sur le même sujet

Après l'incendie des Chartrons

Les + Lus