L1 - Bordeaux: "Des choses doivent évoluer" selon de Tavernost

Nicolas de Tavernost, président du directoire de la chaîne de télévision M6 propriétaire de Bordeaux, estime que "des choses doivent évoluer" au sein des Girondins après cette "saison à oublier" dans un entretien à Sud Ouest à paraître mercredi.

C'est une saison à oublier, mais dont il faut tirer les enseignements. Des réflexions sont en cours, qui portent notamment sur l'organisation du club


"Des choses doivent évoluer, et on y réfléchit actuellement, précise-t-il, pointant notamment "des joueurs qui mouillent le maillot, comme Plasil, un capitaine exemplaire, et d'autres qui n'ont plus leur place aux Girondins". Interrogé sur le choix de l'entraîneur la saison prochaine et sur une éventuelle prolongation du contrat d'Ulrich Ramé, il indique que "la décision n'est pas prise aujourd'hui".
S'il remercie Ramé "du travail accompli, avec ses adjoints", "il a pris l'équipe dans des conditions difficiles, l'a remise en confiance dans une phase compliquée", aucune décision n'a encore été prise. 


Des offres financières pour vendre le club mais pas suffisamment solides

Enfin, M. de Tavernost explique que son groupe a "reçu des offres de reprise du club, d'horizons différents, parfois financièrement intéressantes. Notre intérêt financier à court terme eut été de les accepter mais nous ne les avons pas retenues parce qu'elles n'étaient pas suffisamment solides pour préserver l'avenir du club".
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité