• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dax : un badge pour contribuer à l'organisation de la Feria et maintenir sa gratuité

Vendu 5 euros, ce badge est l'option choisie pour l'instant par Dax pour maintenir la gratuité de ses fêtes. / © France 3 Aquitaine
Vendu 5 euros, ce badge est l'option choisie pour l'instant par Dax pour maintenir la gratuité de ses fêtes. / © France 3 Aquitaine

Comment maintenir la gratuité des fêtes de Dax sans qu'elles ne pèsent trop sur le budget de la ville ? La commune landaise a opté pour la vente d'un badge, au prix de 5 euros, que les festayres sont libres d'acheter. 

Par AR

Miser sur la participation citoyenne en vendant un badge à 5 euros, c'est l'option retenue par Dax, dans les Landes pour maintenir la gratuité de sa Feria qui se déroule cette année du 14 au 18 août.

Car au fil des ans, le budget, notamment consacré à la sécurité, s'alourdit. "Les gens ont besoin de prendre conscience que les férias ont un certain coût" souligne le maire adjoint Francis Pedarriosse.

Grâce à la vente des badges, Dax espère collecter 40 000 euros, une bouffée d'air sur un budget total de 3 millions.

L'initiative semble plutôt bien accueillie par la population. "C'est une bonne idée" réagit une passante. "Je ne suis pas trop pour que les fêtes soient payantes".

"C'est le moyen de participer citoyenement à aider les autres, ceux qui ne peuvent pas forcément payer une entrée pour venir à la Feria", estime un autre Dacquois. 

 
Dax : un badge pour financer l'organisation des Ferias et maintenir leur gratuité
Intervenants : Francis Pedarriosse, Adjoint au maire de Dax en charge des fêtes, Alain Bagnères, Membre de l'association des commerçants Daxatou Equipe : BAYARD Clélia, MONTIEL Laurent, PLESSIS Stéphanie

Portée par la mairie, l'initiative est soutenue par les commerçants, pour lesquels le maintien des férias est capital.

"Il y a quand même 800 000 personnes en cinq jours qui sont présents sur la ville de Dax, c'est très important en termes d'économie", pointe Alain Bagnères, membre de l'association des commerçants Daxatou

À Bayonne, depuis 2018, les festayres doivent s'acquitter d'un ticket d'entrée vendu 8 euros. 
 

 

Sur le même sujet

Les pompiers des Landes obtiennent satisfaction

Les + Lus