Landes : à Tarnos, la mairie indemnise son personnel à vélo

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Dubieilh
Image d'illustration
Image d'illustration © Pexels / Pixabay

Depuis deux ans, la mairie de Tarnos utilise l'Indemnité kilométrique vélo, qui lui permet de rembourser les frais de ses salariés lorsqu'ils prennent la bicyclette... Dans les Landes, elle est la seule ville à proposer ce dédommagement.

Inciter ses salariés à prendre le vélo, moyennant une petite compensation : une idée qui pourrait pousser certains personnes à laisser la voiture au garage. C'est le principe de l'Indemnité kilométrique vélo, une mesure mise en place par le gouvernement en 2016.
 

Changer les mentalités

À Tarnos, le maire Jean-Marc Lespade a eu l'idée d'instaurer cette indemnité pour ses employés communaux. Même si seulement 15% d'entre eux se sont mis au deux-roues, il reste convaincu que ce genre d'initiative permet de faire changer les mentalités:
 
durée de la vidéo: 01 min 44
Quand la mairie de Tarnos récompense ses employés à vélo
 

Comment ça marche ?

Ce petit plus financier permet aux salariés d'une structure de se faire rembourser leurs frais de déplacement à vélo entre leur domicile et leur travail. Ils sont indemnisés de 25 centimes d'euro par kilomètre. Cette compensation est exonéré de l'impôt sur le revenu jusqu'à 200 euros par an. Mais ça représente aussi un petit bénéfice pour l'employeur, qui est exonéré de cotisation sociales, toujours dans la limite de 200 euros par an.

Mais cette mesure pourrait bientôt changer : en effet, le gouvernement a dévoilé en septembre dernier son nouveau "Plan Vélo". L'objectif : tripler la part de ces deux-roues durables dans les déplacements quotidiens du Français. L'indemnité devrait alors devenir un "forfait mobilité durable", qui pourra aller jusqu'à 400 euros d'indemnités par an.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.