IMAGES. Inondations dans les Landes : la commune de Peyrehorade durement touchée

Dans les Landes, le Gave a particulièrement touché le secteur de Peyrehorade. Champs et routes ont été complètement inondés. Ce matin, la décrue s’enclenche doucement.

La vigilance rouge inondations a été levée ce matin par Météo France dans le secteur de Peyrehorade, dans les Landes. Ce matin, l’eau commençait doucement à se retirer d'à peine moins d'un mètre. Mais certains quartiers sont toujours sinistrés.

“Ça commence à redescendre. Depuis hier, il y a un mètre de moins, avec la marée qui descend. On espère que ça va continuer comme ça, parce qu’avec la météo aujourd’hui, tout peut changer du jour au lendemain”, constate un habitant de la commune.

► Regardez ces images de drones réalisées par Lionel Henry

durée de la vidéo : 00h00mn42s
Dans les Landes, la commune de Peyrehorade a été particulièrement touchée par les inondations. Ce matin, le secteur était encore complètement inondé. ©Lionel Henry

450 personnes touchées

Ce matin, il fallait donc évacuer l’eau et faire l’état des lieux. Alors que plusieurs dizaines d’habitations ont été touchées, ce constructeur s’estime heureux.

“On a été épargnés, le camion n’a pas été touché. On avait plein de matériel, de machines comme des tronçonneuses”, explique-t-il.

Au total, 450 personnes ont été touchées par les eaux dans le département. Les quartiers du Pont et des Sablottes ont été particulièrement touchés. Dans ce dernier, des opérations de pompage sont toujours en cours. Certains habitants ont pu être relogées dans l’Ehpad de la commune. Ils sont pris en charge par les agents de la commune et la Croix-Rouge. 

"Cette crue est plus importante que celle de 2019 et moins grande qu'en 2018. Aujourd'hui, on a des habitants calfeutrés en attendant la décru ou évacués parce qu'ils ne voulaient pas rester chez eux par peur. On est sur une décrue très lente, donc ceux qui souhaitent retourner chez eux doivent être vigilants", explique le maire, qui assure vouloir aider les habitants à pouvoir "fêter les fêtes de fin d'année".

66 pompiers mobilisés

Non loin de là, la route vers Sorde-l'Abbaye est toujours coupée à la circulation. L’eau, qui a dépassé les maxima d’il y a deux ans, ne s'est pas encore complètement retirée.

Au total, 66 pompiers et une trentaine de gendarmes sont toujours mobilisés aujourd’hui pour des opérations de pompage et de nettoyage.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin était attendu vers 16 h 30 dans la commune. Il s'est rendu au poste de commandement pour échanger avec les services, accompagné par Geneviève Darrieussecq.

"Nous allons convoquer jeudi prochain l'état de catastrophe naturelle avec la ministre de la transition écologique, pour que dès vendredi les assureurs puissent jouer leur rôle", assure Gérald Darmanin.

► Retrouvez le reportage de J. Poustis et M. Lasbarrères

Au total, 450 personnes ont été touchées par les eaux dans le département. Les quartiers du Pont et des Sablottes ont été particulièrement touchés. ©France 3 Nouvelle-Aquitaine

Si dans la commune, aucune victime n'est à déplorer, plusieurs exploitations agricoles ont été durement touchées. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité