Landes : le village de Begaar doit faire face à de gros travaux suite à la rupture d'une digue

Les inondations exceptionnelles de ces dernières semaines ont occasionné d'énormes dégâts. Comme à Begaar dans les Landes, à côté de Tartas, où une digue s'est éventrée isolant les habitants durant plusiieurs  semaines. Il faut maintenant s'attaquer à de gros travaux et surtout les financer.

 

Jean-Pierre Poussard, Maire de Bégaar devant la digue éventrée.
Jean-Pierre Poussard, Maire de Bégaar devant la digue éventrée.

Ces derniers jours, la commune landaise ne peut que constater les dégâts : des routes défoncées et des cultures, notamment de maïs, ensablées. Et cette digue, fortement fragilisée il y a trois semaines et qui a fini par céder Elle n'a pas résisté aux crues.

La défaillance de ce "rempart" physique inquiète les habitants comme les agriculteurs face à de possibles nouveaux épisodes de crues en cette fin d'hiver comme au printemps. Il faut dire qu'ils se souvienent d'un épisode encore récent : en juin 2018, 150 hectares de cultures avaient été détruits...

Il faut donc penser à reconstruire pour protéger les cultures de cette petite commune rurale. Mais les habitants de Begaar doivent faire face aux lourdeurs administratives. En attendant, la commune a demandé le classement d'état en "catastrophe naturelle".

Regardez le reportage d'Alexandre Perrin et Marc Lasbarrères.

durée de la vidéo: 01 min 35
Landes : le village de Begaar doit faire face à de gros travaux suite à la rupture d'une digue

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo travaux publics économie