• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Landes : menacée par la grippe aviaire, la filière gras se réorganise

Une partie du personnel de l'entreprise Lafitte reclassée chez le chef 3 étoiles Michel Guérard / © FTV
Une partie du personnel de l'entreprise Lafitte reclassée chez le chef 3 étoiles Michel Guérard / © FTV

A Montaut en Chalosse, dans les Landes, 170 personnes travaillent dans la filière gras. Depuis la fermeture des sites d'abattage, l'entreprise Lafitte, emblématqiue de l'activité, a du réorganiser son activité. Grâce au chef trois étoiles Michel Guérard, une partie du personnel a pu être reclassée.

Par Laurence Pourtau

A Montaut en Chalosse, le dispositif du gouvernement pour éviter la propagation de de la grippe aviaire a fait l'effet d'une catastrophe économique. Dans ce petit village landais capitale du canard label rouge, 170 personnes travaillent dans la filière. Le confinement des palmipèdes et surtout l'arrêt de l'abattage depuis le 2 mai et jusqu'à fin août, a mis au chômage partiel une large partie de ces employés. 

A l'exemple de l'entreprise Lafitte, installée ici depuis 1920, véritable poumon économique de la région, qui a du réorganiser son activité. 
La solidarité s'est organisée dans la filière. C'est ainsi que le chef trois étoiles Michel Guérard a proposé de reclasser une partie du personnel de Lafitte dans ses établissements hôteliers. 

Le reportage de Ludivine Tachon et Jean-Yves Pautrat : 
grippe aviaire : la filière gras se réorganise
la filière gras victime de la grippe aviaire fait face à un iportant chomage partiel. Le chef 3 étoiles Michel Guérard reclasse une partie du personnel au chômage.



A lire aussi

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus