Landes : un nouveau foyer d’influenza aviaire identifié à Saint-Geours-de-Maremne

Un élevage de canards et poules du Sud des Landes est victime de l'épidémie d'influenza aviaire.  Le quatrième depuis début décembre, et toujours dans le même secteur. 

 

Tous les canards de l'élevage de St-Sauveur-de-Givre-en-mai dans les Deux-Sèvres sont abattus après la découverte de cas de grippe aviaire.
Tous les canards de l'élevage de St-Sauveur-de-Givre-en-mai dans les Deux-Sèvres sont abattus après la découverte de cas de grippe aviaire. © France Télévisions

L’épidémie de grippe aviaire semble poursuivre sa progression sur le territoire français, et notamment dans les Landes confirme ce mercredi 16 décembre dans la soirée la Préfecture des Landes. C'est le quatrième élevage du département qui passe de statut de suspect à avérer.

Un abattage préventif effectué dans les temps

Il a été signalé le 14 décembre dans la commune de Saint-Geours de Maremne sur deux sites, comprenant à la fois des canards (canetons et canards prêts à gaver) et des poules. L'élevage accueille près de 3.500 canards et 700 poules. L’abattage préventif a été réalisé en deux temps.
Le 15 décembre pour la partie canards prêts à gaver, le 16 décembre pour le reste des animaux. 

Pas de changement du périmètre de sécurité

Ce nouveau foyer étant déjà situé dans les zones de protection et de surveillance établies, aucun changement de périmètre des zones concernées n’est à signaler.
Le tout premier cas de foyer d'influenza aviaire a été détecté dans les Lande à Bénesse-Maremne, toujours dans ce secteur du Sud-Landes Ces derniers jours, deux autres élevages ont été identifiés dans les Deux-Sèvres et en Vendée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe aviaire agriculture économie