Cet article date de plus de 3 ans

Dans les Landes, la radio Surf fm poursuit ses émissions et défie le CSA

Alors qu'elle n'est autorisée à émettre que d'avril à fin octobre, la radio Surf fm, dans les Landes, poursuit ses émissions et défie les pouvoirs publics. 
Dans les locaux de Surf fm à Hossegor dans les Landes.
Dans les locaux de Surf fm à Hossegor dans les Landes. © France 3 Aquitaine
Comme un goût de radio pirate des années 80... La vingtaine de bénévoles de Surf fm, qui émet sur 102.3, ne veut pas rendre l'antenne pendant l'hiver. Alors elle poursuit ses émissions, en toute illégalité, dans un rayon de 15 km autour d'Hossegor. 

"On a envie de se battre, ne pas arrêter ce projet que l'on porte depuis des années. On voit que des gens nous suivent, on a des retours positifs, on sait qu'on est utiles", estime Jaloud, l'animateur. 

"Tous les ans, les auditeurs sont désolés de nous perdre le 31 octobre et d'attendre le 1er avril pour nous retrouver" regrette Elise Laven, animatrice.

Depuis 5 ans, malgré des pétitions, des statistiques d'écoute, et des études techniques favorables, Surf fm ne parvient pas à obtenir d'autorisation d'émettre toute l'année. 
 
Pour l'instant, le CSA n'a pas réagi. 

durée de la vidéo: 01 min 37
Dans les Landes, Surf FM poursuit ses émissions malgré l'interdiction ©France 3

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie surf sport sports nautiques