• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Mont-de-Marsan : une deuxième corrida entre soleil et averses

Hier jeudi, Enrique Ponce, José Maria Manzanares et Daniel Luque ont affrontés, un lot de six toros de Nuñez del Cuvillo, et chacun a eu son oreille.

Par A.H.

Le compte rendu de Vincent Bourg "Zocato"

Celle-là ne nous restera pas sur l'estomac. Mais c'est peut-être mieux ainsi, au lendemain du vrai festin de toros qu'offrit hier la corrida de Fuente Ymbro.
En ce jeudi soir, les toros de Nuñez del Cuvillo, dont le lot fut semble-t-il si complexe à constituer, n'ont offert qu'un jeu restreint, raisonnable, et ont même réparti leurs oreilles avec mesure : un trophée pour chacun des trois toreros, comme si le plus important était de ne froisser personne.
Bref, pas très excitant, sans être catastrophique. Demain sera certainement un autre jour.
Six toros de Nuñez del Cuvillo de pelage et de jeu très divers.
  • Enrique Ponce, silence et une oreille après deux avis
  • José Mari Manzanares, silence et une oreille
  • Daniel Luque, une oreille et ovation
  • Les banderilleros Juan José Trujillo au second et Curro Javier au cinquième durent saluer sous l'ovation.


L'analyse en images de Joël Jacobi et de Vincent Bourg "Zocato"
Ce contenu n'est plus disponible


Sur le même sujet

Patch, un chien sauveteur

Les + Lus