Basket : finale inédite et inattendue de la Ligue féminine entre Montpellier et Basket Landes

Basket Landes s'attaque à Montpellier samedi 15 mai à 18h30 au Prado de Bourges, dans une finale de la Ligue féminine inédite et surtout inattendue, pour récompenser une saison constante et tenter de décrocher un premier titre de champion.

Basket Landes face à Lyon, le 13 mai à Bourges.
Basket Landes face à Lyon, le 13 mai à Bourges. © PHOTOPQR/BERRY REPUBLICAIN/MAXPPP

Sur le papier, les affiches des demi-finales de la Ligue féminine laissaient présager une lutte entre Bourges, premier de la saison régulière, et Lyon, champion de France en titre (2019), pour le sacre national. Mais dans une formule des play-offs qui a basculé, en raison de la pandémie de Covid-19, en un Final 4 incertain, les demies ont réservé deux surprises.

Montpellier a accroché pendant 40 minutes les hôtes du Tango, et a fini par s'imposer d'un petit point. Un peu plus tôt dans l'après-midi, Lyon avait totalement raté ses deux premiers quart-temps contre les Landaises, et les coéquipières de Céline Dumerc, qui a rempilé pour une dernière saison du côté de Mont-de-Marsan en 2021/22, ont tenu jusqu'au bout.

"On l'a mérité, on a fait le boulot pendant 40 minutes! Vous devez le garder en tête. Depuis le début de l'année, on fait le boulot. Soyez heureuses et exprimez-le! Mais surtout gardez en tête qu'on peut le faire, qu'on peut aller chercher le titre!", a motivé l'entraîneure de Basket Landes Julie Barennes dans le vestiaire après la qualification.

Double enjeu pour les Landaises

L'enjeu sera double pour ses joueuses: décrocher le premier titre national du club créé au début des années 2000 et surtout assurer une place en Euroligue la saison prochaine, après avoir goûté une première fois aux joutes européennes cette saison (une victoire et cinq défaites) grâce au renoncement de... Montpellier.

La France dispose de deux places pour la compétition reine du basket européen: pour la saison 21/22, la première revient à Montpellier, vainqueur de la Coupe de France fin avril. La deuxième ira au champion de France, mais si le BLMA réalise le doublé Coupe/Championnat, cette place reviendra à Bourges, grâce à sa première place à l'issue de la saison régulière.

Ces dernières saisons, le basket français féminin a toujours obtenu une troisième place pour l'Euroligue de la part de la Fiba, mais cette éventuelle invitation reviendra à l'équipe la mieux classée à l'issue de la saison régulière: Bourges si Basket Landes remporte le championnat, Lyon si c'est Montpellier qui est sacré.

Donc si les Montoises veulent disputer l'Euroligue la saison prochaine, elles devront battre le BLMA en finale samedi. Pour y parvenir, elles disposent de la Canadienne Katherine Plouffe, auteure d'un double-double en demie contre l'Asvel (15 points, 11 rebonds) et de l'Espagnole Ana Maria Suarez, meilleure marqueuse avec 18 points.

En défense, elles devront museler Myisha Hines-Allen, pièce maîtresse de l'effectif du BLMA en demi-finales contre Bourges avec 30 points et 11 rebonds. L'arrière des Washington Mystics, lauréate de la WNBA en 2019, avait déjà porté les Héraultaises vers le sacre en Coupe de France il y a trois semaines (14 poins), tout comme la meneuse belge Julie Allemand (22 pts en finale de Coupe), plus discrète jeudi soir contre Bourges.

Montpellier a l'expérience de sept finales depuis 2008, dont deux sacres, mais toutes s'étaient disputées en série au meilleur des trois ou des cinq rencontres, alors que pour l'édition 2021, ce sera en une manche sèche.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
basket-ball sport