Landes : « on a développé un système novateur contre les incendies de forêt »

L’année dernière 60 hectares de forêt ont brulé dans les Landes. Des chiffres en diminution depuis une dizaine d’années. Les pompiers ont su adapter leurs techniques de prévention et d’intervention.

Une soixantaine de caméras surveille les 630 000 hectares de forêt que comptent les Landes.
Une soixantaine de caméras surveille les 630 000 hectares de forêt que comptent les Landes. © FTV

Une soixantaine de caméras font le guet. Elles ont à leur charge 630 000 hectares de forêt. Un dispositif hors normes. Une surveillance technologique qui n’empêche pas l’intervention de l'expertise humaine. Car derrière ces caméras, on trouve des hommes qui ont l’habitude du terrain. Leurs connaissances sont essentielles pour savoir quel dispositif lancer quand une fumée est détectée. « Je sais reconnaitre une poussière d’une fumée », explique l’adjudant-chef Bernard Gilles, pompier au service des prévisions.

« La couleur des fumées est importante, celle-ci est blanche donc cela ne peut pas être un feu de forêt ».

Bernard Gilles, pompier.

Landes : « on a développé un système novateur contre les incendies de forêt » (pompiers)

Auparavant, les feus étaient détectés par les pompiers positionnés sur les tours de guet situées au cœur de la forêt. En 2004, l’accident mortel de l’un d’entre eux a accéléré l’informatisation du système. Ils ont été remplacés par des caméras placées sur les 19 tours réparties sur le département.

« Par précaution on ne monte plus sur les tours depuis cette époque-là », explique le commandant Eric Dubes, chef du pôle des méthodes opérationnelles au SDIS 40.

« On a donc développé un système novateur, et je dirais unique en son genre, qui nous a permis de développer le même système qu’on a en humain mais fait informatiquement ».

Eric Dubes, pompier.

Tout départ de feu de plus de 50m2 est désormais repérable en moins de deux minutes. Cela permet bien évidement de réagir plus vite mais aussi de sécuriser l'acion des pompiers sur le terrain. « Cela nous permet de renseigner le commandant des opérations de secours pour éventuellement une mise en garde du personnel et leur éviter de se retrouver entre deux feux qui pourraient se rejoindre », dit Eric Dubes. 

Résultat, les chiffres recensant les incendies dans les Landes sont à la baisse depuis une décénnie. L'an dernier, 60 hectares de forêt ont brûlé. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers feux de forêt technologies économie