Mont-de-Marsan: le prédateur sexuel présumé en garde à vue

Il était recherché depuis la diffusion d’une vidéo sur Internet. Un homme de 48 ans est en garde à vue ce vendredi matin, au commissariat de Mont-de-Marsan.

© C. Olivari - France 3 Aquitaine
L’homme de 48 ans, qui a été piégé dans une vidéo publiée mercredi 12 février 2020, sur Internet, s’est rendu lui-même à la police.

Le parquet qui a ouvert une enquête aurait confirmé l’information au quotidien Sud-Ouest.

Il est entendu ce vendredi matin dans les locaux du commissariat de Mont-de-Marsan et doit répondre de corruption de mineure.

Cet homme aurait répondu à un rendez-vous fixé par un rappeur de Mont-de-Marsan.

Ce dernier, qui se présente sous le pseudonyme Vins Himself, avait créé un faux profil d'une collégienne de 12 ans pour piéger des prédateurs sexuels sur les réseaux sociaux.

Un faux profil qui aurait reçu 400 demandes d’amis en seulement 24 heures. A chaque fois de la part d’hommes avec lesquels des échanges sexuels se seraient engagés.

Parmi ces échanges, cet homme donc aujourd'hui entendu. Celui-ci aurait fait des avances, envoyé une photo de son sexe et proposé à la collégienne de lui apprendre à se masturber.

Un rendez-vous est alors fixé au parc Jean-Rameau de Mont-de-Marsan le 11 février. La rencontre est filmée en caméra cachée puis publiée sur YouTube.

La vidéo dure une vingtaine de minutes.

Vins Himself qui affirme mener un combat contre la pédo-criminalité dit s'être présenté à son interlocuteur en lui ayant expliqué qu'il allait le signaler comme "pédophile" à la police.

L'internaute explique vouloir "ouvrir les yeux aux jeunes et aux parents face au danger des réseaux sociaux" et dit agir au nom de la "Team Moore", un mouvement de citoyens qui repère des prédateurs sexuels sur Internet dans le but de les piéger et de les dénoncer.

Sur sa page Facebook, la Team Morre dément avoir un lien  avec cette vidéo et précise n'avoir aucun aucun lien avec Vins Himself.

► Voir notre reportage sur le mode opératoire qui a piégé le pédophile présumé sur internet :
 
Mont-de-Marsan : un pédophile présumé confondu sur internet
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pédophilie