Cet article date de plus de 4 ans

Les secrets de la tourtière landaise 100% bio

Michèle et Simon, son fils, concoctent le gâteau traditionnel des Landes sous le label Agriculture bio. Depuis six ans, ils régalent leur clientèle d'une tourtière aux myrtilles, allégée en sucre et matières grasses. Une recette remise au goût du jour. 
La spécialité landaise se met elle aussi au bio et les clients savourent la différence. Une pâtisserie remise au goût du jour à Aire-sur-l'Adour.
Pas de vitrine, ni de panneau lumineux. C'est par l'odeur, alléché, qu'on pousse la porte de cette pâtisserie d'Aire-sur-l'Adour.
Michèle et Simon ont fait le choix du bio. "Un choix personnel" précise Simon. 

Dans la famille, c'est la mère qui détient le savoir-faire. Elle étale sa pâte sur toute la longueur de sa table. 

Le but, c'est d'avoir la pâte la plus fine possible parce que je vais quand même mettre dans ma tourtière 9 couches empilées. 


Reste un autre secret, le beurre, le sucre et l'armagnac aromatisé à la vanille et à la fleur d'oranger. Michèle badigeonne le mélange sur l'ensemble de sa pâte. 

Le gâteau landais traditionnel est nature ou aux pommes ou aux pruneaux. Simon et sa mère le garnissent de myrtilles bio du Béarn. La petite baie bleu-violacée apporte une note d'acidité et d'originalité très appréciée des clients. 

Mais la tourtière de Michèle et Simon n'est pas seulement bio, elle est aussi allégée : elle contient 40 % de sucre et de matières grasses en moins.

Les amateurs de cette gourmandise landaise peuvent se resservir sans culpabiliser.   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition sorties et loisirs cuisine gastronomie agriculture bio agriculture économie agro-alimentaire