Soustons (40) : des opposants au mariage pour tous veulent s'inviter au MJS

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.B. avec AFP
© Flickr CC par Mon_Tours

Plusieurs centaines de personnes (200 selon la police et 400 selon les organisateurs) ont manifesté dimanche à Soustons (Landes) leur opposition au mariage pour tous. La police les a maintenus à distance de la réunion du Mouvement des Jeunes socialistes (MJS) et des ministres présents.

Entre 200 manifestants selon les forces de l'ordre, et 400 selon les organisateurs, ont exprimé dimanche à Soustons (Landes) leur opposition au mariage gay, maintenus à distance de la réunion du Mouvement des Jeunes socialistes (MJS) et des ministres présents.

Les manifestants venus des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, s'étaient réunis près des arènes après 9H00 et ont défilé dans le calme à travers le village landais, qui accueille ce week-end la réunion des MJS, à laquelle avaient été conviés six membres du gouvernement. "On considère que rien n'est joué, on attend le verdict du Conseil constitutionnel" sur la loi sur le mariage homosexuel, a dit à l'AFP Olivier Drapé, coordinateur de la Manif pour tous dans les Landes, affirmant que la mobilisation perdurera "au-delà (de la grande manifestation) du 26 mai, jusqu'à
la fin du quinquennat s'il le fau
t".

Sous bonne escorte

Sous l'oeil d'un dispositif de gendarmerie, les manifestants n'ont pu s'approcher à moins de 500 mètres du centre nautique et des chapiteaux où quelques centaines de militants socialistes sont réunis par le MJS, à l'occasion de la première année au pouvoir de François Hollande.

Une fois la manifestation dispersée dans le calme, une poignée d'opposants au mariage homosexuel restaient sur place à la mi-journée pour un pique-nique paisible.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.