Tauromachie : le matador espagnol José-Maria Manzanares triomphe à Mont-de-Marsan

Triomphe de José-Maria Manzanares hier jeudi 21 juillet , lors de la deuxième corrida des fêtes de la madeleine 2017. / © IROZ GAIZKA / AFP
Triomphe de José-Maria Manzanares hier jeudi 21 juillet , lors de la deuxième corrida des fêtes de la madeleine 2017. / © IROZ GAIZKA / AFP

C'est l'une des figures de la tauromachie d'aujourd'hui. Il a triomphé hier, jeudi soir à la deuxième corrida des Fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan. Le matador espagnol José-Maria Manzanares a coupé deux oreilles à son premier taureau. 

Par Hélène Chauwin avec l'AFP

Devant une arène pleine à craquer (7.100 spectateurs), José-Maria Manzanares s'est montré brillant lors de sa faena face à son premier taureau de l'élevage espagnol de Nunez del Cuvillo (province de Cadix). Grâce à une estocade foudroyante, il a empoché deux oreilles ce qui lui a valu une sortie a hombros des arènes du Plumaçon. Face à son second adversaire, plus faible, et malgré une belle estocade, José-Maria Manzanares, originaire comme son père d'Alicante et âgé de 34 ans, a dû se contenter de saluer le public.




Enrique Ponce, originaire de Chiva dans la province de Valence et âgé de 44 ans est l'une des stars des arènes depuis près de 30 ans. Mais malgré toute sa science du toreo, il n'a rien pu arracher à son premier cornu. Au second, après une faena toute en maîtrise, il a obtenu une oreille, réclamée par le public.




Quant au local de l'étape, le matador landais Thomas Dufau, âgé de 25 ans, il s'est hissé en partie à hauteur de ses aînés, coupant une oreille à son premier taureau. Le recevant à la sortie du toril à puerta gayola, il a bien capté l'allant de son adversaire à la cape avec de jolies véroniques. Un allant que le cornu a confirmé lors de la faena, ce qui a permis à Thomas Dufau, visiblement bien remis de sa blessure à la corrida d'Eauze (Gers) le 9 juillet, de couper une oreille, malgré deux pinchazos. En revanche, son second taureau, donnant rapidement des coups de tête désordonnés, ne lui a pas permis de s'imposer.



Deuxième corrida des Fêtes de la Madeleine

- Taureaux de Nunez del Cuvillo (province de Cadix) : bien présentés, mais très
inégaux de bravoure, le 2e étant le meilleur du lot

- Enrique Ponce : silence et une oreille
- José-Maria Manzanares : deux oreilles et salut au tiers
- Thomas Dufau : une oreille et silence

Sur le même sujet

Le club piou-piou à la Pierre-saint-martin : quelques graines de champions

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés