Le Grand Oral : une nouvelle épreuve du Bac 2021

A la veille de la publication des résultats du baccalauréat, retour sur une année de préparation par les professeurs et les élèves d'un examen inédit, le Grand oral !
© Alexandre Berne

Le grand oral : un enjeu de taille pour les bacheliers 

Cette nouvelle épreuve du bac 2021 qui se déroule du 20 juin au 2 juillet, concerne les élèves de terminale des sections générales et technologiques. L'épreuve consiste à présenter pendant cinq minutes, à l'oral et debout, une question que chaque candidat aura préparée sans aucune note. Ensuite, un moment d'échange avec le jury pour débattre sur la question et les arguments énoncés par l'élève pour enfin terminer par cinq minutes de discussion sur son projet professionnel.

Dans le contexte de la crise sanitaire, la préparation de cette épreuve n'a pas été évidente. Plusieurs professeurs n'ont pas pu être formés ou tardivement ce qui n'a pas facilité les conditions d'examens. Avec la distanciation c'est aussi certains sujets qui n'ont pu être abordés et un oral blanc qui n'a pas pu être passé pour tous les élèves. Alexandre Berne de France 3 NoA a pu suivre pendant une année, élèves et professeurs. Dans les lycées Grand Air d’Arcachon et Val de Garonne de Marmande. De la formation des professeurs jurys en octobre, à la préparation des élèves à l’épreuve en mars, jusqu’au Grand oral de juin, rien n’a échappé à la caméra. De Marmande à Agen, de Bordeaux à Merignac, c'est toute une aventure que le mag "Une année pour le Grand oral du bac" propose de suivre et de recontextualiser dans une année si particulière.

Les enjeux de cette épreuve inédite 

Pour accompagner et aider les élèves à réussir cette épreuve, chaque académie a mis en place une mobilisation et organisation exceptionnelle. Ainsi, une centaine de professeurs a participé à des journées de formation sur la nouvelle épreuve. Ces sessions permettent aux enseignants d'échanger sur les différentes manières d'aider les élèves à réussir ce grand oral. Au total, c'est plusieurs milliers de professeurs de terminale, toute spécialité confondue, qui devaient être formés entre novembre et décembre 2020 mais la crise sanitaire a restreint fortement le nombre d'enseignants formés et certains ont juste reçu une formation en ligne la veille de l'épreuve.

La journée de formation des professeurs

Cette journée, totalement dédiée à ce grand oral, vise à faire réfléchir chaque professeur sur la manière de guider chaque élève à se questionner, réfléchir à son projet futur mais aussi à répondre et débattre aux questions du jury tout en étant le plus à l'aise à l'oral car cette épreuve reste un examen d'éloquence. Il s'agit de travailler en se mettant à la place des professeurs comme des élèves pour voir les réactions de chacun grâce à des mises en situation. Pour continuer dans cette démarche de terrain, des ateliers pour travailler la voix, les postures et l'argumentation sont au coeur de ces sessions de formation.

Comment les élèves sont formés par leurs enseignants ?

Pour chaque élève, il y a un suivi pédagogique pour voir son projet professionnel, la manière dont il peut le défendre à l'oral. Tout au long de l'année, c'est lui apprendre à garder le contrôle face au stress afin d'argumenter de façon claire et précise en "mettant en scène" son corps pour avoir en main tous les éléments de la rhétorique. Cette épreuve évalue des compétences essentielles, notamment la maîtrise d’une parole personnelle, structurée et argumentée. La capacité à déployer avec clarté et conviction une réflexion, à dialoguer et à débattre ainsi qu'à adopter une distance critique par rapport aux savoirs acquis et à son projet de formation.

© Alexandre Berne

L'intérêt de cette épreuve

Pour donner plus de chance de réussite dans l'enseignement supérieur et aider à préparer les élèves à vivre plus tôt des épreuves d'éloquence, le gouvernement tenait à former le système éducatif aux compétences orales à la fois pour les professeurs comme leurs élèves. Pour ces derniers, l'objectif est de favoriser une meilleure insertion professionnelle et d'avoir une argumentation construite et solide, renforcée par une prise de parole en public qui ne laisse personne indifférent.

 

durée de la vidéo: 00 min 39
Grand Oral

 

A découvrir lundi 5 juillet à 20.35 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine, le mag "Une année pour le Grand oral du bac", un magazine signé Alexandre Berne qui a suivi tout au long de l'année la préparation de cet examen pour comprendre et recueillir les témoignages des élèves comme des enseignants pour être au plus près des enjeux de cette nouvelle épreuve du baccalauréat 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bac éducation société